Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'Ukraine veut resserrer les liens avec Berne

Micheline Calmy-Rey (ici avec le président Viktor Iouchtchenko) est en visite officielle en Ukraine jusqu'à samedi.

(Keystone)

La ministre suisse Micheline Calmy-Rey et le président ukrainien Viktor Iouchtchenko ont évoqué l’intensification de la coopération entre les deux pays.

Avant cet entretien, la cheffe de la diplomatie helvétique a participé à la conférence régionale des ambassadeurs de Suisse en poste dans la région.

Kiev est très intéressée par une collaboration dans le domaine de la décentralisation et Berne va examiner cette possibilité, a indiqué le conseiller diplomatique de Micheline Calmy-Rey, Simon Geissbühler, suite à la rencontre de la cheffe de la diplomatie suisse et du président ukrainien.

La Direction du développement et de la coopération (DDC) et le secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) ont déjà un programme de 10 millions de francs en Ukraine, selon Simon Geissbühler. En matière d'échanges économiques, la Suisse est le 8e investisseur dans ce pays, avec 430 millions de dollars.

Soutien aux propositions suisses

Outre, Viktor Iouchtchenko, la cheffe du DFAE a également rencontré son homologue Boris Tarassiouk et le président du parlement Volodymir Litvin. Micheline Calmy-Rey, en Ukraine jusqu'à samedi matin, est la 20e ministre des affaires étrangères en visite dans ce pays depuis février.

La ministre suisse a informé ses interlocuteurs du prochain scrutin en Suisse sur l'extension de l'accord bilatéral sur la libre-circulation. Elle a également souligné le respect de la Suisse pour la «révolution orange» en novembre et décembre dernier et la transition politique calme en Ukraine.

En retour, Viktor Iouchtchenko a remercié la Suisse pour son soutien lors de l'élection présidentielle. Berne avait envoyé des observateurs et financé des sondages à la sortie des urnes.

Le président ukrainien a répété le souhait de son pays d'adhérer à l'UE et son attachement à la démocratie et aux droits de l'homme. Kiev a d'ailleurs apporté son soutien à la proposition suisse d'un Conseil permanent des droits de l'homme à l'ONU.

Visas et gestion des crises

Auparavant, Micheline Calmy-Rey a participé à la conférence régionale des ambassadeurs de Suisse en poste dans les pays de la Communauté des Etats indépendants (CEI, ex-URSS moins les Etats baltes) et dans les Balkans.

Elle a évoqué à cette occasion la nécessité d'éviter les abus en matière de visas et la gestion des crises. Elle a également formulé des réflexions géostratégiques sur cette zone, où les intérêts de la Suisse «sont hétérogènes», selon Simon Geissbühler.

La conférence doit s'achever vendredi soir. Une quinzaine d'ambassadeurs y prennent part. Outre la question des visas, les discussions doivent porter sur la corruption, la migration ou la traite des être humains.

swissinfo avec les agences

Faits

Ukraine:

Ancienne république soviétique ayant une frontière commune à l’est avec la Russie.
Population de 48 millions d’habitants.
Clivage ethnique, avec 78% d’Ukrainiens et 17% de Russes.

Fin de l'infobox

En bref

- Lors de l’élection présidentielle ukrainienne de décembre 2004 qui a suivi la révolution orange (contestation pacifique d'un premier scrutin présidentiel irrégulier finalement annulé par la Cour suprême) et assuré la victoire à Viktor Iouchtchenko, Berne avait envoyé 13 observateurs et financé des sondages à la sortie des urnes.

- Viktor Iouchtchenko, âgé de 50 ans, est devenu le troisième président de l'Ukraine depuis son indépendance en 1991.

- Victime d'un empoisonnement à la dioxine au moment de la campagne électorale, il était venu effectuer des examens dermatologiques dans un hôpital genevois en février 2005.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.