L'USS lance une nouvelle initiative sur l'AVS

Les syndicalistes souhaitent que chacun puisse prendre sa retraite dès 62 ans. Keystone

L'Union syndicale suisse (USS) a lancé mardi à Berne la récolte de signatures de l'initiative populaire «pour un âge de l'AVS flexible».

Ce contenu a été publié le 21 juin 2005 - 13:56

Celle-ci demande d'introduire la retraite à la carte à partir de 62 ans pour tous ceux qui exercent une activité avec un revenu bas ou moyen, et qui souhaitent quitter le monde de l’emploi.

Le texte de l'initiative - exigeant l'introduction de la retraite à la carte dès 62 ans - est paru mardi dans la Feuille officielle. L'USS a jusqu'en décembre 2006 pour récolter 100’000 signatures.

Fait inhabituel, dans le comité d'initiative figure le nom de l'ancienne ministre suisse Ruth Dreifuss. Avec ce soutien, l’USS veut veiller à ce que les promesses du gouvernement helvétique et du parlement pour un âge de la retraite social et flexible soient tenues.

Remplir un mandat populaire

Par le rejet en votation fédérale de la 11e révision de l'AVS, une grande majorité de la population a clairement montré qu'elle ne voulait pas d'un démantèlement de l'AVS et d'une hausse de l'âge de la retraite.

L'organisation faîtière souligne que c'est au contraire d'une solution sociale pour un départ à la retraite flexible accessible à tout le monde que le peuple réclame.

À travers son initiative, l’USS affirme donc simplement vouloir remplir donc ce mandat populaire.

L’initiative vise aussi à bousculer le ministre de l’Intérieur Pascal Couchepin, coupable selon l’organisation de rester inactif sur ce chapitre, ainsi que le gouvernement et le parlement.

Cette semaine déjà, l'USS organisera une grande action nationale de récolte de signatures, étalée sur deux fois 24 heures, de jeudi après-midi à samedi. Son but est de réussir à réunir le plus rapidement possible le nombre de paraphes nécessaire.

swissinfo et les agences

Faits

Actuellement, l’âge de la retraite en Suisse est de 65 ans pour les hommes et 64 ans pour les femmes.
L’initiative « pour un âge de l'AVS flexible» propose d’octroyer une rente AVS à partir de 62 à toute personne qui le désire et qui exerce une activité lucrative.
La rente vieillesse, dans le cas d’une retraite anticipée, ne devrait pas être réduite pour tous ceux qui ont un revenu annuel inférieur de 116'000 francs.

End of insertion

En bref

- La retraite flexible, dont le principe n'était pas contesté, avait été retiré de la 11e révision de l'AVS par le Parlement, qui a sacrifié sur l'autel des économies les 400 millions prévus pour la financer.

- Après l'échec populaire de cette 11e révision amputée, plusieurs idées ont vu le jour. Celle d’une rente-pont du ministre de l’intérieur, d’une cotisation fixer à 40 ans pour avoir droit à la retraite flexible ou encore plusieurs propositions du camp bourgeois de relever l’âge de la retraite à 66 (Union patronale) ou même 68 ans Union démocratique du centre/UDC).

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article