Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La «dernière sorcière d'Europe» réhabilitée

Anna Göldi, dernière femme mise à mort pour sorcellerie en Europe, sera réhabilitée. Ainsi en a décidé le gouvernement du canton de Glaris en demandant au parlement cantonal d'annuler la condamnation prononcée en... 1782.

L'année dernière encore, le Conseil d'Etat glaronais et l'Eglise protestante (à l'origine du jugement), étaient opposé à cette réhabilitation qui a fait couler beaucoup d'encre ces dernières années en Suisse alémanique. Anna Göldi mardi.

En confirmant son innocence, le parlement devrait donc réhabiliter officiellement cette femme de 48 jugée coupable d'avoir ensorcelé (sa) petite fille de 8 ans. «Il s'agit d'annuler une sanction incompréhensible et inique, une grave erreur», écrit le Conseil d'Etat. D'autant que la peine de mort n'était plus en vigueur à l'époque des Lumières.

Afin de ne pas effacer la mémoire d'Anna Göldi, Glaris accordera en outre 120'000 francs pour un prochain spectacle sur son histoire. Il s'agit d'une victoire pour la Fondation du même nom qui s'engage pour les victimes contemporaines de jugements arbitraires. Depuis le 22 septembre 2007, Anna Göldi a aussi son musée à Mollis.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×