Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La «Lumière» de Béjart à Lyon

A Lyon, Béjart joue la carte de la lumière et du souvenir.

(Keystone Archive)

Mardi, en ouverture des 8e Nuits de Fourvière à Lyon, le Ballet Béjart Lausanne a dévoilé en création une nouvelle chorégraphie: «Lumière». Barbara, Brel, Bach, le Petit Prince de Saint-Exupéry et les très lyonnais Frères Lumière étaient de la partie.

Quelque 2400 personnes ont applaudi, en plein air, cette création mondiale. Et cela dans un cadre illustre: le grand théâtre gallo-romain de la colline de Fourvière à Lyon.

Le chorégraphe subjugue toujours par son art d'occuper l'espace, d'organiser des ensembles, d'insuffler du dynamisme à une troupe de jeunes danseurs... Et c'est Maurice Béjart en personne, micro à la main, qui introduit les différentes séquences de «Lumière», selon lui un «ballet d'amour, de mémoire, de passé et de futur, puisque la nuit, le jour et le film engendrent notre futur».

Pour cheminer dans «Lumière», l'explication de son auteur est nécessaire. Barbara fut son «ami fidèle», qui lui avait dit: «pour moi la lumière c'est Jacques Brel avec sa chanson La lumière jaillira».

Barbara incarna la «nuit lumineuse», rappelle Maurice Béjart, face à Jorge Donn, le soleil, dans le film «Je suis né à Venise». Quant à Jacques Brel, il le connut à Bruxelles lorsqu'il y était installé avec son «Ballet du 20e siècle». Le chanteur lui avait confié: «Un jour, on fera quelque chose avec Barbara et moi».

Les deux chanteurs sont morts, et Maurice Béjart se souvient, mais sans tristesse: tous deux vivent encore par leurs chansons, sur lesquelles notamment il appuie sa danse. Mais parfois, les voix de ces artistes et la force de leurs visages, projetés sur trois écrans, que le regard du spectateur néglige la partie dansée...

Jamais sans argument, le chorégraphe explique les références aux frères Lumière, originaires de Lyon, par le fait que le «cinéma lui a tout appris», et au Petit Prince parce que ce dernier raisonne avec son cœur...

swissinfo avec les agences

«Lumière», par le Béjart Ballet Lausanne, au Théâtre romain de Fourvière les 20, 22, 23, 24, 25 juin.


Liens

×