Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La bataille des autoroutes est lancée

Le texte soumis au vote permettrait le doublement du tunnel du Gothard.

(Keystone)

La campagne pour le contre-projet à l´initiative Avanti est lancée. Partisans et adversaires de l’extension du réseau autoroutier donnent de la voix.

Pour les écologistes, le trafic et le bruit vont augmenter. Thèse rejetée par le ministère des transports, qui conteste les chiffres des opposants.

Pour le Touring Club Suisse (TCS), le texte du gouvernement - sur lequel le peuple et les cantons voteront le 8 févrirer prochain - est un bon projet.

«Il donne à l’Etat central le mandat clair et net d'offrir une capacité appropriée d'infrastructures routières et ferroviaires», estime Jean Meyer, président central du club automobile.

Le TCS y voit même «la première conception globale de politique des transports qui n'oppose pas les différents systèmes, mais les fait participer ensemble à la solution du problème.»

Initiative retirée

L’initiative Avanti avait été déposée à fin 2000 par les milieux routiers (dont le TCS), munie de près de 105'000 signatures. Elle prévoyait notamment l’élargissement des tronçons Genève-Lausanne, Berne-Zurich et Erstfeld-Airolo, ainsi que le percement d’un second tunnel au Gothard.

A l’automne 2003, le parlement se prononce sur le contre-projet, qui reprend en gros les termes de l’initiative, y compris le second tube au Gothard, réintroduit contre la volonté du gouvernement.

Largement satisfaits de ce texte, les milieux routiers décident alors de retirer leur initiative et de faire campagne pour le contre-projet.

Le rail n’est pas oublié

Le texte qui sera soumis au vote populaire demande également le maintien de l'objectif de transfert du trafic de marchandises de la route au rail.

De même, il propose des solutions au problème du trafic d'agglomération. La Confédération versera ainsi 300 à 350 millions de francs pour compléter les réseaux ferroviaires reliant les grandes villes à leur périphérie. Les cantons et les villes devront en dépenser une fois autant.

Plus de bruit

De son côté, l’Association transports et environnement (ATE) s’inquiète de l’augmentation des nuisances sonores qui résultera de l’extension du réseau autoroutier.

Pour étayer ces craintes, l’ATE présente une étude réalisée sur 57 immeubles d’habitation riverains des autoroutes.

En comparant les chiffres du trafic 2000 et ceux qui prévaudraient en l´an 2020, une fois les aménagements prévus réalisés, les auteurs arrivent à la conclusion que la charge sonore augmentera de 0,6 à 1,9 décibel par année.

De plus, le nombre de personnes vivant près d´une autoroute s´accroîtra avec le renforcement des axes routiers.

Actuellement, elles sont environ 15’000 à vivre à moins de 50 m d´un tronçon autoroutier, et environ 84’000 à moins de 200 m. Il y en aurait entre 10% et 15% de plus en 2020, selon l´étude.

L’ATE avance également que la construction de murs anti-bruit ne suivra pas l’évolution du trafic, faute de financement suffisant.

Pour la députée zurichoise Jacqueline Fehr, présente mardi aux côté des auteurs de cette étude, le problème est simple: «nous aurons davantage de routes et moins de protection contre le bruit».

Chiffes contestés

Mardi également, le ministère des transports réagit à l’étude présentée par l’ATE en contestant les chiffres retenus.

Pour le ministère, «cette étude se base sur des hypothèses dépassées. Elle se fonde sur des prévisions de trafic tablant sur l’aménagement du réseau exigé par l’initiative Avanti, alors que le contre-projet a pour objectif d’aménager les points névralgiques du réseau.»

swissinfo et les agences

Faits

Déposée en novembre 2000, l'initiative Avanti a été retirée par ses auteurs, satisfaits du contre-projet.
C'est donc sur ce texte que le peuple et les cantons votent le 8 février prochain.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.