Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La BNS tape sur les doigts des managers

Le président de la Banque nationale suisse a profité de l'assemblée générale de son organisation pour demander que les banques agissent sur leur politique de rémunération après des années d'excès.

La crise financière actuelle doit être source d'enseignements pour la surveillance des banques et la stabilité du système financier, a expliqué Jean-Pierre Roth. Les banques, qui ont été malmenées par les turbulences financières, se devront d'examiner de manière critique divers aspects de leur gouvernance d'entreprise.

Elles devront s'interroger sur le rôle de leur conseil d'administration concernant la gestion des risques. Il s'agira aussi pour elles de corriger les excès de leur système de rémunération afin qu'il ne privilégie pas les résultats à court terme au détriment des performances de longue durée, a estimé le président de la BNS.

Selon lui, il est temps d'apporter une réponse appropriée à cette question débattue depuis longtemps.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×