Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'indice des 20 valeurs vedettes, le Swiss Market Index (SMI), a terminé en hausse de 0,71% à 8628,64 points (archives).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

La Bourse suisse a fini jeudi sur une note nettement positive, en reprise après les pertes de mardi et mercredi. Baloise a tenu la vedette, suite à la publication de ses résultats annuels.

A New York, Wall Street montait légèrement à la mi-séance, les yeux rivés sur le Congrès américain où doit se tenir un vote faisant figure de test sur la capacité d'action du président Donald Trump. "Le marché est optimiste sur le fait que, d'une manière ou d'une autre, il y aura les votes nécessaires pour que la Chambre des représentants adopte la loi sur la santé", a avancé Karl Haeling de LBBW, reconnaissant toutefois ne pas savoir ce qui avait déclenché ce soudain regain d'optimisme.

Ce texte, destiné à abroger et à remplacer la loi santé de Barack Obama, dite Obamacare, doit être soumis au vote de la chambre basse du Congrès jeudi. Mais il affronte la double opposition des plus conservateurs et des plus modérés au sein même du parti républicain de Donald Trump.

Sur le plan économique, le moral des consommateurs allemands devrait continuer à s'assombrir en avril, face au regain de vigueur de l'inflation, selon le baromètre de l'institut GfK. "L'inflation plus élevée assombrit le moral des consommateurs", en nourrissant des inquiétudes sur leur pouvoir d'achat à venir, a expliqué l'institut.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont bondi à leur plus haut niveau depuis deux mois, surprenant les analystes. Quelque 258'0000 demandes d'allocations chômage ont été recensées, 15'000 de plus que la semaine précédente, alors que les analystes s'attendaient à un léger recul à 239'000 demandes. Les ventes de logements neufs ont bondi de 6,1% en février.

Assurances en progression

En Suisse, l'indice des 20 valeurs vedettes, le Swiss Market Index (SMI), a terminé en hausse de 0,71% à 8628,64 points. Le SLI a gagné 0,63% à 1366,69 points et le SPI 0,78% à 9574,36 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 26 ont progressé et quatre reculé.

Baloise (+1,3%) a fini dans le haut du tableau. L'assureur a enregistré un bénéfice net en hausse de 4,4% à 535 millions de francs dépassant largement les prévisions du consensus AWP établi à 478 millions. Le groupe veut poursuivre la restructuration de ses activités en Allemagne.

Les autres assureurs sont restés plus discrets, à l'image de Swiss Re (+0,6%), Swiss Life (+0,9%) et Zurich Insurance (+0,6%).

Les valeurs du luxe, Swatch et Richemont, ont gagné respectivement 2,4% (meilleure performance du jour) et 1,7%. Le salon horloger Baselworld a débuté jeudi dans une ambiance teintée d'incertitude. La grand-messe de l'horlogerie et de la bijouterie, créée en 1917, attend plus de 100'000 visiteurs d'ici jeudi prochain. Avant tout destinée aux distributeurs, elle permet aux marques du monde entier de présenter leurs dernières créations.

Novartis à nouveau dans le vert

Les autres gagnants notables du jour sont Schindler (+1,8%), Galenica (+1,3%), Adecco (+0,7%), Sika (+0,5%) et Aryzta (+0,9%).

Parmi les poids lourds, Novartis (+1%) a décroché de la part de l'agence américaine des médicaments FDA l'homologation des lentilles AcrySof IQ Restor. Kepler Cheuvreux et Berenberg ont par contre abaissé leur objectif de cours pour le groupe pharmaceutique. La veille, Novartis avait nettement reculé, après l'échec d'une étude de phase III sur le médicament serelaxin.

Roche (+1%) a profité d'un relèvement d'objectif de cours par Société Générale et Deutsche Bank. Le troisième larron Nestlé (+0,6%) a progressé un peu moins nettement. Dans le camp des perdants, SGS (-2,6%) et Clariant (-1,4%) ont fortement reculé.

Sur le plan bancaire, Credit Suisse a chuté de 2% à 14,56 francs. La banque aux deux voiles préparerait une importante augmentation de capital, à hauteur de 3 milliards. Cette opération vise à renforcer la capitalisation du groupe, a rapporté l'agence de presse Bloomberg, citant des "sources bien informées". Contacté, l'institut a refusé tout commentaire. UBS a gagné 0,5% et Julius Baer 0,7%.

Banque Coop dans le rouge

Sur le marché élargi, Metall Zug (-1,4%) a affiché des résultats en hausse en 2016 et augmenté la rémunération des actionnaires. Emmi (+4,5%) a profité de relèvements d'objectifs de cours par Baader Helvea et UBS au lendemain de résultats annuels supérieurs aux attentes du marché.

Banque Coop (-2,6%) déploiera désormais ses activités sous l'appellation Banque Cler. Ce nouveau nom est destiné à fournir à l'établissement, filiale de la Banque cantonale de Bâle (BKB), un profil "propre clair et indépendant".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS