Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La forêt genevoise enracine sa réputation internationale

La forêt genevoise fait partie du patrimoine national.

(Keystone)

Grâce à sa gestion conciliant respect de l´environnement et lois du marché, l´Etat de Genève obtient la certification internationale de ses forêts. Un argument de plus pour l´obtention par la Suisse du secrétariat du Forum de l´ONU sur les forêts.

L'idée de certifier les forêts est née dans l'ambiance du Sommet de la Terre à Rio. La question était alors de savoir comment les consommateurs de bois pouvaient s'assurer que leurs achats ne participaient pas à la destruction des espaces forestiers, mais contribuaient au contraire à leur préservation.

Des associations environnementales et des entreprises privées ont alors constitué une coalition (Forest Stewardship Council, FSC, Conseil de bonne gestion forestière) et inventé un système de certification qui prend en compte la protection de la biodiversité, la conservation des forêts naturelles, la viabilité économique et le suivi des pratiques de gestion, ainsi que des critères sociaux comme la reconnaissance des droits des populations locales.

Les forêts qui répondent à ces critères reçoivent alors le label FSC dont les avantages économiques sont loin d'être négligeables. Au WWF, le Fonds mondial pour la nature, on explique à ce propos que «si on peut montrer que la certification ouvre des perspectives de rentabilité accrue, cela incitera les propriétaires et les exploitants forestiers à développer des pratiques conformes aux intérêts de certification».

Un label, par définition, sert d'argument commercial et de support de communication. Mais, comme dit Philippe Roch, directeur de l'Office fédéral de l'environnement, ce type de promotion relève d'abord du secteur privé, l'administration n'intervient qu'à titre subsidiaire pour appuyer les initiatives d'association. C'est ce qui vient de se passer en vue de la création d'un label national.

Ce label Q (Swiss Quality/Agro Marketing Suisse) s'inspire des normes industrielles et internationales ISO et il a reçu l'aval du Conseil paneuropéen de certification forestière. Autrement dit, il existe désormais en Suisse deux labels qui visent le même but: attester que le bois a été produit dans le respect de l'environnement.

Un projet pilote de comparaison entre les deux systèmes a démontré qu'ils étaient tous deux applicables, qu'ils aboutissaient à des résultats équivalents même s'ils suivaient des procédures différentes et qu'ils pouvaient donc coexister.

Ces labels vont plus loin que la loi, notamment en ce qui regarde la plantation d'essences étrangères, la conservation d'arbres morts et la délimitation de réserves forestières. A ce propos, petit exemple concret: pour obtenir le label Q, les propriétaires de forêts s'engagent à inscrire un dixième de leur surface comme espace protégé.

Les résultats sont réjouissants, estime Philipe Roch, qui constate que la certification en Suisse progresse à grands pas. Elle s'applique actuellement à près de 100 000 hectares de forêts et environ dix pour cent de la récolte de bois annuelle. Lundi, l'État de Genève, la Ville de Genève et trois autres communes ont ensemble obtenu la certification FSC de 1500 hectares, soit la moitié de la surface forestière du canton.

Il est intéressant de noter que cette forêt a connu plusieurs siècles d'exploitation, qu'il s'agisse de production de bois de chauffage, de glands pour le fourrage du bétail ou encore, pour l'artisanat, de tanin à base d'écorce de chêne, la principale essence locale. La chênaie genevoise, justement, est considérée comme faisant partie du patrimoine national.

Mais la certification de la forêt genevoise a également une portée symbolique qui dépasse largement les frontières locales. C'est un argument de plus que la Suisse met dans le dossier de candidature de Genève pour l'obtention du secrétariat permanent du Forum des Nations unies sur les forêts.

Bernard Weissbrodt

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×