Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Galerie du Gothard et la Fondation Guggenheim collaborent

La Fondation Galerie d'Art Gothard, à Lugano, fête cette année ses dix ans d'activité. Dans le même temps, ses responsables ont rendu public l'accord de collaboration avec la Fondation Guggenheim.

Une rumeur annonçait la fermeture imminente de la Galerie d'Art Gothard, la fondation culturelle de la banque tessinoise du même nom. Mais le directeur du Conseil d'administration en personne, Claudio Generali, est descendu dans l'arène pour présenter un nouvel accord entre l'institut bancaire et la Fondation Solomon R. Guggenheim, véritable colosse international de l'art.

Les locaux d'exposition au rez-de-chaussée du siège central de Lugano resteront donc ouverts. Mais ce n'est pas tout: une augmentation et une redéfinition de l'engagement culturel de la banque du Gothard se dessinent également. L'accord quinquennal prévoit en fait aussi bien le sponsoring que la collaboration entre les deux entités.

«Depuis toujours, soutient le responsable du marketing, Mario Maccanelli, notre institut a été actif dans le domaine culturel. Cet engagement résulte de la passion de ses responsables pour l'art et la vie culturelle, mais aussi de la responsabilité socioculturelle du plus important pourvoyeur d'emplois du secteur privé au Tessin».

Depuis quarante ans, la Banque du Gothard collectionne des œuvres d'art et du matériel photographique, tous d'artistes helvétiques. Une collection qui, avec le temps, a pris une grande importance. Au point que la direction a fini par créer la Galerie du Gothard, afin de mettre à la disposition du public ces ressources inexploitées.

Au programme de la galerie, cette année, on trouve plusieurs projets entamés ces dernières années, et qui doivent être conclus. D'autre part, de nouvelles tendances se dessinent.

Tout d'abord, le visiteur pourra découvrir une exposition de l'artiste italien Olivo Barbieri, dans les locaux conçus par Mario Botta. Suivra une exposition photographique, qui retracera les différentes étapes de l'histoire de la collection Guggenheim, à Venise. En décembre, la saison 2001 se terminera avec une sélection d'Art Brut, la conclusion d'un cycle réalisé ces dernières années.

Dans le même temps, la Banque du Gothard devient le sponsor principal du siège italien de la fondation Guggenheim: le Palazzo Vernier dei Leoni, sur le Grand Canal à Venise, siège de la collection Peggy Guggenheim.

Pour la Banque, cet engagement a également un objectif marketing. Le responsable Mario Maccanelli soutient qu'il est important pour son établissement de «rencontrer ses clients, également durant leur temps libre, et dans une ambiance culturelle». En outre, la Banque se rapproche de l'Italie, un marché fondamental pour l'institut spécialisé dans le private banking.

Ce nouvel accord permet en outre d'augmenter considérablement les initiatives culturelles de la Galerie du Gothard, qui devient le premier contact de la fondation Solomon R. Guggenheim en Suisse, terre d'origine de la famille de collectionneurs. De plus, l'institut financier s'ouvre ainsi au monde, bien au-delà des frontières nationales.

Bien qu'il n'existe pas encore de projets concrets, Mario Maccanelli se dit confiant: «dans le futur des projets et des synergies vont se développer».

Daniele Papacella


Liens

×