Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La hausse des prix du pétrole dope l'inflation

inflation en CH grimpe - prix du pétrole - graphique

En septembre, le renchérissement a connu une forte augmentation, une fois encore alimentée par la hausse des prix pétroliers. En rythme annuel, l'inflation grimpe à 2,3 pour cent. Son niveau le plus élevé depuis décembre 1993.

En septembre, l'indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 1,2 pour cent par rapport à août. Il se situe désormais à 101,5 points, indique mercredi l'Office fédéral de la statistique (OFS). L'inflation annuelle s'élevait à 1,3 pour cent en août 1999 et seulement 1,2 pour cent en septembre. Avec le niveau de renchérissement atteint le mois dernier, la Suisse vit des temps qu'elle n'avait plus connus depuis près de sept ans.

Mais hors produits pétroliers, l'IPC retrouve des valeurs plus convenables, avec une progression inférieure à 0,1 pour cent sur un mois et de 0,3 pour cent sur un an. La puissante hausse des prix pétroliers explique presque à elle seule l'augmentation de l'inflation en septembre. L'indice relatif au pétrole a bondi de 19,1 pour cent par rapport à août. Une croissance mensuelle à deux chiffres n'avait plus été relevée depuis les événements de la Guerre du Golfe.

Le fameux effet pétrole (prix du baril multiplié par trois en un an et demi et renforcement du dollar face au franc) a une nouvelle fois frappé. Si l'inflation annuelle moyenne en 1999 n'était alimentée qu'à raison de 0,1 point par les prix pétroliers, ceux-ci devraient contribuer de façon nettement plus importante à l'IPC cette année.

Autre facteur qui renforce l'effet, le doublement du poids des produits pétroliers dans l'IPC remodelé en mai. Même si les prix de ces produits présentent un recul à fin septembre, plus de la moitié du taux moyen d'inflation de 1,8 pour cent attendu pour 2000 pourrait provenir de leur renchérissement, commente l'OFS.

De là à conclure que la spirale inflationnatiste est lancée, il y a un pas que les économistes ne franchissent pas. Même si le prix du pétrole se stabilise à un niveau élevé, l'effet de hausse qui a précédé disparaît de l'IPC après un an (le renchérissement annuel est calculé en cumulant l'évolution des prix sur les douze derniers mois).

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×