La Ligue des champions ne réussit pas à Lugano

Le match aller, le 25 juillet, n'avait pas tenu ses promesses. Keystone Archive

Lourdement battu au match aller (3-0) en Ukraine, le FC Lugano ne nourrit plus qu'un faible espoir de qualification pour le troisième tour préliminaire de la Ligue des champions, mardi, au Cornaredo.

Ce contenu a été publié le 30 juillet 2001 - 18:52

Le match retour contre Shakthor Donetsk, donnera-t-il lieu à un sensationnel renversement de situation? Selon toute vraisemblance, les Luganais laisseront aux Ukrainiens le privilège d'affronter Borussia Dortmund au troisième tour.

A Donetsk, les hommes de Roberto Morinini avaient longtemps fait bonne figure. Ils s'étaient même créés de nombreuses occasions mais ils furent bien malheureux à la finition.

Une formation assoiffée de revanche

Transfuge du FC Bâle, le néo-international André Muff ne fit pas oublier Gimenez. Ecrasé par une trop lourde succession, il déçut à nouveau trois jours plus tard aux Charmilles. Face aux FC Servette, la stérilité du compartiment offensif ne permit pas en seconde période d'exploiter le fléchissement des «grenat».

Au match aller contre Shakthor, l'absence du Bulgare Zagorcic avait déstabilisé la défense tessinoise. A court de compétition, le Brésilien Caico n'avait pas tenu la distance. Enfin, l'Argentin Rossi, aux actions incisives, avait manqué de réussite.

Ces trois hommes sont les meilleurs atouts d'une formation tessinoise assoiffée de revanche mais qui se heurtera une fois encore à un excellent gardien. Yuri Virt réalisa des prouesses en fin de partie la semaine dernier. Il préserva l'avantage acquis grâce au brio des attaquants Zubov, Vorobiei et Bakharev.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article