Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La longue marche d'un pèlerin grison

La fameuse coquille Saint Jacques, fétiche et balise des pèlerins (image tirée du film).

En 2006, Roman Weishaupt, pédagogue de théâtre, prit le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, haut lieu de pèlerinage en Galice. Le cinéaste alémanique Bruno Moll l'a accompagné avec sa caméra. Résultat: un documentaire très sensible actuellement à l'affiche.

Pour sortir des sentiers battus, Bruno Moll a suivi le plus connu des chemins. Celui qu'empruntent chaque année des centaines de pèlerins pour se rendre à Saint-Jacques de Compostelle, en Galice, où se trouve la dépouille de l'apôtre Jacques.

Le cinéaste argovien ne tombe pas pour autant dans le cliché. Au contraire, son chemin, bien que foulé par des milliers de pas, est unique, car il trace ses lignes droites et ses courbes dans l'intime. Dans l'univers intime d'un jeune homme grison Roman Weishaupt qui, en 2006, fit le voyage de Saint-Jacques. Deux mille trois cents kilomètres parcourus en trois mois environ et à pied, comme le veut la tradition.

Pèlerinage ou Odyssée?

Point de départ: Dengen (dans les Grisons), village natal de Roman, pédagogue de théâtre, que Bruno Moll a accompagné avec sa caméra pour réaliser «Le chemin vers Saint-Jaques de Compostelle». Un documentaire sur un périple qui prend des allures d'Odyssée.

Le film traverse donc les Alpes suisses, passe par le France, enjambe les Pyrénées, s'arrête un moment à Santiago de Compostela avant de rejoindre les bords de l'Atlantique. Où l'on voit le jeune Weishaupt prendre dans l'euphorie un bain de mer, baptême pour une nouvelle vie.

Pas de bondieuseries pour autant dans ce très sensible film où la foi consiste avant tout à croire en soi. Le chemin de Roman Weishaupt n'est donc pas un chemin de croix, mais une «route des étoiles», comme il dit, éclairée par cette certitude: «Il faut prendre la vie comme elle vient». Constat auquel parvient le jeune Grison au terme de son voyage.

A l'arrivée, il sait donc qu'il lui faut trouver une nouvelle place dans le monde. Les obstacles vaincus, les doute balayés, il renaît à lui-même. Il est un peu comme ces héros de l'Antiquité, Ulysse en tête.

Son Odyssée, bien que moderne, marque un retour aux sources de l'histoire universelle. L'homme y est au centre, à la recherche d'un sens à donner à son existence.

L'intimité au quotidien

En cours de route, d'autres pèlerins se joindront à Roman Weishaupt. Ils viennent grossir les rangs des marcheurs et constituent une chaîne humaine. Comme cette chaîne de montagnes qui, des Alpes aux Pyrénées, de la Suisse à l'Espagne, cimente les fondements de l'Europe et décrypte ses différentes mentalités.

D'un bout à l'autre de la chaîne, les attitudes varient. A un moment donné, Roman Weishaupt entre dans une cabine téléphonique pour appeler un opticien. Il se trouve alors dans un village français, il a perdu ses lentilles de contact et veut en commander de nouvelles. On lui dit qu'il faut attendre une quinzaine de jours pour les obtenir. Calme, le Grison répond: «En Suisse, ça va beaucoup plus vite»!

Pas de commentaires de la part du cinéaste tout au long du film, mais juste une observation délicate des faits intimes qui, petit à petit, tracent un chemin vers l'universel.

swissinfo, Ghania Adamo

Infos pratiques

«Zu Fuss Nach Santiago de Compostela» («Le chemin vers Saint-Jacques de Compostelle»), film documentaire de Bruno Moll, Suisse 2007.

Fin de l'infobox

Bruno Moll

Cinéaste suisse né à Olten en 1948, où il fait ses études scolaires.

De 1972 à 1974, il suit une formation de photographe.

A partir de 1975, il travaille comme photographe indépendant et photojournaliste, avant de devenir réalisateur.

Parmi ses films, on notera surtout «Brain Concert» et «Le Voyage à Tunis». Un voyage là aussi étonnant, au fil duquel le cinéaste argovien fait croiser deux chemins, celui du peintre suisse Paul Klee et de l'artiste tunisien Nacer Khemir.

«Le chemin vers Saint-Jaques de Compostelle» a été présenté en 2007 au Festival international du film de Locarno.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×