Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Poste encouragée à ne pas négliger sa clientèle

L'efficacité et la rationalisation ne doivent pas servir de prétexte à la Poste pour couper dans ses prestations, estime PostReg. L’autorité de surveillance se réjouit que le géant jaune ait désormais opéré un changement de mentalité.

Dans son rapport annuel, PostReg avait appellé La Poste à ne pas agir dans la précipitation. L’autorité de surveillance mettait ainsi en garde contre le projet pilote de l'ex-régie, qui instaure un tri automatisé des envois par ordre de distribution, appelé à remplacer le tri manuel par le facteur. Et qui propose de ne remettre le courrier que l'après-midi, et de lever les boîtes aux lettres uniquement le matin ou de les supprimer.

PostReg s’inquiétait des conséquences de ce système sur la clientèle. Désormais, des discussions ont pu être menées avec la nouvelle direction. Selon Marc Furrer, responsable de PostReg, «le ton a changé». Et la Poste est prête à revoir sa copie, avec une distribution à midi et plus à 16h00.

La décision pour la mise en oeuvre définitive de cette réforme devrait tomber en 2011. En attendant, il est impératif pour PostReg qu'au moins 90% de la population puisse accéder en 20 minutes en moyenne, à pied ou en transports publics, aux prestations du géant jaune.

Selon l’autorité de surveillance la libéralisation, qui a déjà fait ses preuves dans d’autres pays pourrait être une solution. Souhaitée par le Conseil fédéral, cette dernière est fortement combattue au Parlement par la gauche et les syndicats, qui vont déposer en août une initiative anti-libéralisation.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×