Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La reprise économique doit aussi profiter aux travailleurs

La plus grande manifestation organisée par l'USS depuis sept ans a réuni 20 000 personnes sur la Place fédérale.

(Keystone)

20 000 personnes ont répondu à l'appel de l'Union syndicale suisse, samedi, à Berne. Elles ont manifesté contre le démantèlement social et la nouvelle loi sur le personnel de la Confédération. Et réclamé une hausse des salaires pour tous.

Les manifestants ont répondu nombreux à l'appel de l'Union syndicale suisse. L'USS attendait 10 000 personnes. Elles étaient 20 000, selon les estimations de la police municipale bernoise. Cette manifestation doit donner le coup d'envoi à une vaste mobilisation sociale.

L'USS constate que la reprise économique bat son plein, mais que les actionnaires et les cadres sont les seuls à en tirer réellement profit. Elle demande des augmentations de salaires pour tous et pas de salaires au-dessous de 3000 francs par mois.

Dans l'optique des votations fédérales du 26 novembre prochain, les manifestants ont notamment exprimé leur opposition catégorique à la nouvelle loi sur le personnel de la Confédération. Elle constitue à leurs yeux une attaque en règle contre les droits des salariés, ouvre la porte aux licenciements massifs et à une baisse des salaires pour une majorité des employés.

Les syndicats exigent également une retraite à la carte dès 62 ans sans réduction des rentes et appuient les deux initiatives sur l'AVS soumises au peuple dans trois semaines.

Un rassemblement du Syndicat du personnel des transports (SEV) s'est déroulé en prélude à la grande manifestation d'automne de l'USS. Le SEV avait organisé un rassemblement en son nom propre pour faire part de ses revendications alors que la première convention collective des CFF va entrer en vigueur au 1er janvier prochain.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×