Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La scission de l'UDC bientôt consommée

Les dissidents de l'UDC bernoise accélèrent la cadence pour créer un nouveau parti bourgeois. Son nom et son programme ne sont pas encore connus.

L'assemblée fondatrice de la nouvelle formation aura lieu le 21 juin prochain, ont indiqué vendredi devant la presse les membres du «Groupe Bubenberg», qui réunit les dissidents de la section bernoise de l'Union démocratique du centre (UDC, droite nationaliste).

Les sécessionnistes avaient annoncé dans un premier temps vouloir attendre la prochaine assemblée des délégués du parti cantonal avant de prendre une décision. Il n'en sera rien: la volonté de clarifier la situation et les développements récents les ont poussés à prendre une décision rapide, ont-ils expliqué.

Plusieurs personnalités et sections locales de l'UDC bernoise avaient critiqué ces derniers jours de manière parfois virulente la démarche du «Groupe Bubenberg» et clairement indiqué leur intention de rester au sein du parti suisse. Pour le député au Parlement Adrian Amstutz, une scission était devenue inévitable.

La résolution «Bubenberg» avait été signée au début du mois de juin par 36 politiciens, dont le ministre de la défense Samuel Schmid. Elle réclamait la scission entre l'UDC bernoise et le parti suisse, en réaction à l'exclusion prononcée par ce dernier contre l'UDC grisonne.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×