La Suisse fait un «cadeau» de 2 points à Israël

Cruelle désillusion: Spycher a encore la force de marcher, tandis que le gardien Benaglio et le défenseur Grichting méditent, assis, sur leur victoire perdue. Keystone

La presse et l'entraîneur Ottmar Hitzfeld sont d'accord: l'équipe suisse de football a fait un cadeau de deux points lors du match qui l'a opposée samedi à Israël. Le ton est cependant différent: Ottmar Hitzfeld reste optimiste tandis que c'est plutôt un sentiment de frustration qui règne chez les commentateurs.

Ce contenu a été publié le 07 septembre 2008 - 14:17

Le stade Ramat Gan de Tel Aviv n'a pas porté chance à la Suisse pour son premier match de qualification en vue du Championnat du monde de 2010 en Afrique du Sud. La formation d'Ottmar Hitzfeld, qui avait match gagné jusqu'à la 92ème minutes (2-1), a fini par concéder le but d'égalisation (2-2) marqué par l'avant-centre israélien Ben Sahar.

Les footballeurs suisses avaient pourtant bien débuté leur match, avec un premier but de Hakan Yakin marqué à la 45ème minute, suivi par celui de Blaise Nkufo à la 52ème minute.

Mais l'équipe d'Israël, un des prétendants légitimes à l´une des deux premières places du groupe, a fini par grignoter du terrain à une équipe suisse quelque peu déboussolée et accablée par la chaleur. D'abord grâce au but du talentueux Yossi Benayoun à la 73ème minute, puis de Sahar dans les arrêts de jeu.

Presse dépitée

Avant la rencontre, les journalistes spécialisés se seraient contentés d'un match nul. Mais à l'issue du match, les commentateurs n'ont pas vraiment goûté ce résultat.

Ainsi, pour le SonntagsBlick, il s'agit d'une «pilule difficile à avaler». Pour le journal, ce match nul a au final le goût d'une amère défaite. Sonntag.CH parle pour sa part d'une «victoire perdue à la 92ème minute».

Cet avis est partagé par l'ensemble de la presse dominicale. Tous les commentateurs sont d'avis que l'équipe suisse a fait «cadeau» de deux points très précieux à ses adversaires en s'écroulant dans le dernier quart d'heure de la rencontre.

Pour les commentateurs, les joueurs suisses, souffrant notamment de la chaleur, se sont fait piéger. Mais les conditions de jeu n'expliquent pas tout. En fait, l'équipe nationale semble encore manquer de maturité.

«Se mettant à jouer petit bras, le visiteur paniqua. Comme s'il avait peur de gagner. C'est dire combien notre équipe nationale manque encore de maturité et de sérénité», commente ainsi le Matin dimanche.

Entraîneur plus optimiste

Bien que lui aussi déçu, le nouvel entraîneur Ottmar Hitzfeld tire un bilan un peu moins sombre de ce match nul. «Effectivement, nous avons perdu deux points que nous avions en main. Mais nous avons malgré tout aussi pris un point à un concurrent direct», a-t-il déclaré à l'issue du match.

Pour l'entraîneur allemand, il est désormais fondamental de tirer les leçons des erreurs commises à Tel Aviv et de regarder vers l'avant. «Nous devons maintenant nous concentrer sur les prochaines rencontres contre le Luxembourg et la Lettonie. Nous devons conquérir six points lors de ces matches.»

Sur ce point au moins tout le monde est d'accord. Il sera essentiel de batte le Luxembourg mercredi soir à Zurich.

swissinfo, Olivier Pauchard

Le groupe de la Suisse

Il y a en Europe neuf groupes de qualification en vue du Championnat du monde de 2010. Au total, 13 équipes européennes se rendront en Afrique du Sud.

La Suisse, qui occupe le 43ème rang du classement de la FIFA, a été intégrée au groupe 2.

La Grèce (18ème rang mondial) est la favorite de ce groupe. Israël (19ème rang) est également classé loin devant la Suisse. La Moldavie (48ème rang), la Lettonie (63ème rang) et le Luxembourg (152ème rang) semblent davantage à portée de l'équipe nationale.

Les vainqueurs de chaque groupe de qualification seront directement qualifiés pour le Mondial. Les équipes classées secondes devront effectuer des matches de barrage (aller et retour).

End of insertion

Résultats

Israël – Suisse : 2-2
Luxembourg – Grèce : 0-3
Lettonie – Moldavie : 2-1

Classement après un match:

1. Grèce, 3 points
2. Lettonie, 3 points
3. Suisse, 1 point
4. Israël, 1 point
5. Moldavie, 0 point
6. Luxembourg, 0 point

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article