La Suisse pare la place Vendôme

Place vendôme, un soir d'arrière automne... myswitzerland.com

Jusqu’en début janvier, Suisse Tourisme présente sur la luxueuse place parisienne une Helvétie débarrassée de ses clichés.

Ce contenu a été publié le 01 décembre 2004 - 13:54

Les festivités marquent le centième anniversaire de la promotion touristique suisse dans la capitale française.

«Nous fêtons le centième anniversaire de la présence suisse en France. Pour cet événement, nous avons voulu exposer la Suisse traditionnelle et la Suisse insolite», explique Michel Ferla, directeur France de Suisse Tourisme.

Pendant la période des fêtes de Noël et jusqu'au 5 janvier, Parisiens et gens de passage découvrent quatre points de vues différents sur la Suisse.

«Sensations suisses» - nom de baptême de l’opération -, ce sont d’abord quatre «chalets-écrins» installés aux angles de la place Vendôme.

Un premier «écrin» rappelle le rôle de château d’eau de l’Europe joué par la Suisse, et retourne aux sources de ses quatre cultures.

Un autre évoque la montagne magique. Et donne à vivre un voyage en train panoramique à travers une «Suisse intimiste et authentique».

On y a droit, notamment, à une évocation du romantisme littéraire. Et de l’inspiration que trouvèrent en Suisse les Brahms, Rousseau, Lord Byron et autre Thomas Mann…

La création d’aujourd’hui

Un troisième «écrin» se penche sur les hommes et les femmes qui ont fait ou font connaître la Suisse.

De Le Corbusier à Giacometti, de Zep à Stephan Eicher, de Roger Federer à Nicolas Hayek en passant par César Ritz: un panorama – en textes, sons et images – de toute une série de «grands».

Le dernier écrin se focalise, lui, sur la création helvétique d’aujourd’hui. Pipilotti Rist, Sarah Glaisen, Nils Nova, Monica Studer et Christoph Van den Berg, Vincent Kohler et Philippe Decrauzat: le Centre culturel suisse de Paris a invité une série d’artistes suisses représentatifs des divers courants actuels.

L’objectif? Symboliser l’ouverture de la Suisse vers l’extérieur et l’intégration de tout un peuple aux courants du monde.

Les sapins et les boules

Un anniversaire se fête avec des bulles! C’est sans doute ce que se sont dit les gens de Suisse tourisme. Autour des quatre écrins, la place Vendôme accueille plus que des bulles: des boules géantes évoquant la décoration des sapins de Noël.

Et dans ces boules, des… sapins justement, saupoudrés de neige. Mais également une collection de 48 affiches touristiques, manière de surfer sur l’histoire de la promotion touristique suisse au cours du 20e siècle.

Aux dires de Michel Ferla, cette manifestation est censée rappeler aux Français qu'en Suisse, «il y a autre chose que de belles pistes de ski et de l'excellent fromage».

Sensations diverses

«Sensations suisses» vise aussi à sceller les relations franco-suisses. «Les Français occupent le quatrième rang dans le tourisme suisse», rappelle à ce propos Dick Marty, président de Suisse Tourisme.

Reste à espérer qu’ils goûteront davantage l’exercice que le correspondant du journal Le Temps à Paris. «Le tout, écrit-il, manque de sensationnel et peine à se faire voir dans la beauté de l’architecture comme dans le flot des véhicules qui circulent autour».

swissinfo et les agences

Faits

L’opération «Sensations suisses» se poursuit jusqu’au 5 janvier.
Elle a coûté quelque 1,1 million de francs, déboursés à 60% par Suisse Tourisme.
Chaque année, 500'000 Français visitent la Suisse.
Ce qui en fait le quatrième bassin de touristes vers la Confédération, après l’Allemagne, les Pays-Bas et la Grande-Bretagne.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article