Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Suisse peut mieux faire contre la corruption

Le Groupe d'Etats contre la Corruption (GRECO), dont elle fait partie depuis 2006, loue la Suisse pour ses efforts contre la corruption. Mais il estime que des améliorations sont possibles et lui fait 13 recommandations.

Le GRECO invite la Suisse à développer une stratégie nationale concertée. Il souhaite aussi qu'en matière de poursuite pénale, elle clarifie rapidement la question de la surveillance du Ministère publique de la Confédération pour en assurer l'indépendance.

Le GRECO demande un effort de formation: juges spécialisés contre la corruption, sensibilisation des employés de l'administration. Il préconise aussi un organe indépendant de l'administration pour chaque canton et chaque commune.

Entre autres recommandations dans le secteur économique, le GRECO souhaite que la Suisse envisage l'introduction de sanctions complémentaires - l'exclusion des marchés publics par exemple - et qu'elle examine la possibilité de mettre en place un casier judiciaire pour les personnes morales condamnées.

La Suisse est censée produire un rapport sur la mise en œuvre de ces mesures d'ici à fin octobre 2009.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×