Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Winterthur dégraisse à nouveau

Winterthur emploie 1300 personnes en Suisse.

(Keystone)

Le groupe Winterthur, filiale du Credit Suisse Group, fusionne l'organisation de vente des secteurs vie et non-vie en Suisse.

Le regroupement de ces entités se fera progressivement dans les douze mois, entraînant la suppression de 200 emplois.

Les compressions d'effectifs interviendront «dans la mesure du possible par fluctuations naturelles», écrit l'assureur dans son communiqué de mardi.

Les employés en contact direct avec la clientèle ne sont pratiquement pas touchés, les restructurations concernant essentiellement les tâches administratives.

Ces mesures toucheront l'ensemble de la Suisse, mais il faudra attendre janvier 2004 pour en connaître les détails, a précisé le porte-parole de Winterthur, Ruedi Steiner.

Au total, quelque 1300 collaborateurs sont employés actuellement dans le service externe du groupe en Suisse, assurances vie et non-vie confondues.

Le nombre d'agences générales sera réduit, mais la taille de ces dernières augmentera, ajoute le groupe. Au total, Winterthur en compte plus de 100.

Economies substantielles

Selon le groupe, ce réaménagement simplifiera la structure de direction, optimisera les activités de conseil à la clientèle et permettra «des réductions de coûts nécessaires». Ruedi Steiner n'a pas pu chiffrer celles-ci, se contentant d'ajouter qu'elles seraient «substantielles».

Les deux organisations de vente seront désormais regroupées au sein de l'entité baptisée Market unit Suisse non-vie. Le secteur non-vie prend ainsi en charge la gestion de l'ensemble de la distribution en Suisse.

La nouvelle entité est placée sous la direction de Peter Frick, jusqu'alors responsable des activités de vente pour le secteur vie en Suisse.

Renouer avec les chiffres noirs

L'assureur poursuit ainsi la restructuration engagée. En septembre, il avait notamment annoncé la suppression de 70 emplois dans l'assurance vie en Suisse, dans le cadre d'une restructuration de longue haleine de ce secteur. Plusieurs dizaines d'emplois sont déjà passés à la trappe depuis ce printemps.

En 2002, l'assureur a essuyé une perte de 2,4 milliards de francs, en raison de la chute des marchés financiers. Suite à quoi Winterthur a dû être recapitalisé à hauteur de 2 milliards de francs.

Le patron du groupe Leonhard Fischer, en place depuis près d'un an, s'est donné pour objectif de renouer avec les chiffres noirs en 2003.

Winterthur emploie quelque 23’000 personnes à l'échelle mondiale.

swissinfo et les agences

En bref

- Le groupe Winterthur fusionne les secteurs vie et non-vie en Suisse, moyennent la suppression de 200 postes sur 12 mois.

- Winterthur emploie 23’000 personnes dans le monde et 1300 en Suisse.

- Après avoir supprimé des dizaines d’emplois au printemps, le groupe en a supprimé encore 70 en septembre dans l'assurance vie.

- En 2002, la Winterthur a essuyé une perte de 2,4 milliards de francs.

- Le groupe a dû être recapitalisé de 2 milliards de francs.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.