Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Lambiel en argent aux Championnats d'Europe

(Keystone)

Le Suisse Stéphane Lambiel décroche la médaille d'argent aux Championnats d'Europe de patinage artistique de Zagreb (Croatie).

Troisième à l'issue du programme court, Lambiel est certes parvenu à gagner un rang, mais le double champion du monde rate une nouvelle fois le titre européen, qui revient au surprenant Tchèque Tomas Verner.

Stéphane Lambiel quittera Zagreb avec un sentiment mitigé. Cette médaille d'argent est certes sa deuxième en Championnat d'Europe après 2006 et il a la satisfaction d'avoir devancé son grand rival français Brian Joubert, 3e. Mais les deux favoris, moins bons que d'habitude, ont dû s'incliner devant le surprenant Tchèque Tomas Verner.

Le duel tant attendu entre Lambiel et Joubert a donc tourné court. L'invité surprise, Verner, a mis tout le monde d'accord en dominant le libre après être déjà sorti en tête du programme court.

Avec un total de 232,62 points (record personnel), le Tchèque a nettement devancé Lambiel (219,63) et Joubert (219,49). Une nouvelle fois très bon sur le plan artistique, Lambiel n'est pas parvenu à compenser ses lacunes techniques entrevues depuis le début de la saison.

D'une manière générale, la compétition n'a pas atteint des sommets, Verner étant le seul à réussir deux programmes de bon niveau sans grosse faute. Joubert en particulier n'a jamais semblé avoir récupéré du virus qui avait freiné son entraînement ces dernières semaines.

Insuffisant

Lambiel a vu son programme plombé d'entrée par un double axel au lieu du triple programmé. Il a paru se reprendre par une magnifique combinaison quadruple-double-double valant plus de 13 points, mais ce fut son maximum sur le plan technique. Le Valaisan a encore vu une deuxième combinaison triple lutz-triple toeloop déclassée en triple-double.

Insuffisant pour inquiéter Verner, même si son flamenco a enflammé les quelque 3000 spectateurs, qui ont notamment goûté ses pirouettes du meilleur cru. Sur plan artistique, Lambiel a du reste obtenu la meilleur note de la soirée.

«J'accepte qu'il y ait eu ce soir un meilleur patineur que moi, a déclaré l'élève de Peter Grütter. Je suis content de ma performance car je me suis bien battu, en y mettant un maximum d'énergie.»

Tomas Verner fait figure d'invité surprise. Le Tchèque de 21 ans s'était révélé au public aux Européens 2006, où il avait été le dauphin de Joubert, mais en l'absence de Lambiel. Sans faire de vagues ni prendre de grands risques, il patine tout en finesse et en précision et gravit les échelons petit à petit.

Patienter encore

Stéphane Lambiel, lui, devra donc patienter encore avant de décrocher un premier titre européen, si cela arrive un jour. Après le «burn-out» qui l'avait conduit à faire l'impasse sur ces joutes l'an passé, il doit donc se contenter pour l'instant au bilan de deux médailles d'argent (2006 et 2008). Plutôt paradoxal pour un double champion du monde et double vainqueur de finale du Grand Prix.

Surtout, pour la première fois depuis les Européens de Budapest en 2004 (6e), le Valaisan n'est pas parvenu à se sublimer réellement le jour J. Jusqu'à présent, dos au mur, il avait su à chaque fois tirer le meilleur de lui-même dans les grandes compétitions.

Cette fois, il est resté assez loin de la belle impression laissée en finale du Grand Prix à Turin début décembre, où, en l'absence de Joubert, il avait triomphé avec un nouveau record personnel (239,10).

Sur le plan technique, Lambiel affiche un bilan assez moyen cette saison: seuls quatre quadruples passés sur treize tentés et des problèmes récurrents sur le triple axel (un seul vraiment réussi) en cinq compétitions. Sans réussir les deux sauts les plus rémunérateurs, il ne pouvait pas prétendre aux honneurs suprêmes.
Il tentera de rebondir aux Mondiaux de Göteborg (17-23 mars), lui qui a coutume d'être au sommet en toute fin de saison.

Pfeifhofer 22e

Le deuxième Suisse engagé, Moris Pfeifhofer, a pris la 22e place (144,32 points). Avec ce rang, couplé au 2e rang de Lambiel, il a permis à la Suisse de satisfaire à l'exigence minimale pour avoir à nouveau droit à deux représentants l'an prochain. Mais le junior zurichois n'est pas parvenu à faire oublier l'absence de Jamal Othman, auquel la fédération l'avait préféré.

Par rapport à l'an passé (14e), Pfeifhofer est apparu plus crispé. Il a néanmoins réussi deux belles pirouettes dans son libre, notées au niveau 4, qui lui ont permis de gagner deux places par rapport à la veille. Victime d'une chute et ayant raté son triple lutz et le flip, il est cependant resté loin de son meilleur score (163,08).

swissinfo et les agences

Le classement des hommes

1. Tomas Verner (République tchèque) 232,67 points.
2. Stéphane Lambiel (Suisse) 219,63.
3. Brian Joubert (France) 219,45.
4. Sergej Woronow (Russie) 210,13.
5. Kevin van der Perren (Belgique) 199,57.
6. Adrian Schultheiss (Suède) 184,94.
Puis: 22.Moris Pfeifhofer (Suisse) 144,32.

Fin de l'infobox

Stéphane Lambiel

Médaille d'argent, Championnats d'Europe, Zagreb 2008
Médaille de bronze, Championnats du monde, Tokyo 2007
Médaille d'or, Championnats du monde, Calgary 2006 et Moscou 2005
Médaille d'argent, Jeux olympiques, Turin 2006
Médaille d'argent, Championnats d'Europe, Lyon 2006
Sept fois champion suisse, 2001-2007

Fin de l'infobox

Lambiel sous-noté

Une demi-heure après la fin de la compétition jeudi, les juges de Zagreb ont révélé s'être trompés sur les notes du libre de Stéphane Lambiel. Le Valaisan s'est ainsi vu gratifier de plus de cinq points supplémentaires.

Avec son nouveau total de 225,24 points, Lambiel reste deuxième, mais prend ses distance d'avec Joubert (219,45) et se rapproche sensiblement de Verner (232,67).

Concrètement, les juges ont revu leur appréciation du 7e élément du programme de Lambiel, une combinaison triple flip-triple toeloop qui n'avait pas été reconnue comme telle dans un premier temps.

Fin de l'infobox


Liens

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

×