Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Lausanne-Sport passe, GC casse

Qui arrivera à stopper Lausanne-Sport cette saison en Europa League ? Vainqueurs 4-3 aux tirs au but du Lokomotiv Moscou en match retour du play-off, les Vaudois ont forcé la porte de la phase de poules. L’aventure est par contre terminée pour les Grashoppers de Zurich, battus 4-3, également aux tirs au but, par le Steaua Bucarest.

Avec cette victoire, Lausanne-Sport (LS) est assuré de jouer encore six matches dans cette compétition continentale issue de la fusion des anciennes Coupe UEFA et Coupe Intertoto. Exploit de taille pour une formation qui milite en Challenge League (2e division), face à une équipe au sein de laquelle le remplaçant Denis Glushakov gagne autant en une saison que le budget total du club vaudois.

«Je suis très, très fier de mes joueurs, a jubilé Martin Rueda en conférence de presse d'après-match. Ils se sont donnés à fond. Certains, en fin de partie, n'arrivaient même plus à marcher. Je le répète, on a fait deux matches de grande classe. Je ne sais pas si le Lokomotiv Moscou nous a sous-estimés, mais c'est tellement grand ce que nous venons de faire. Après ce beau début de saison en championnat [le LS est toujours invaincu en onze matches disputés], on reçoit encore un nouveau dessert !»

Les six membres du fan's club lausannois à avoir fait le déplacement en ont eu pour leur argent. Comme à l'aller, Ridge Munsy a eu l'occasion de faire pencher la balance du côté du LS. Mais le jeune Congolais a buté sur le portier Guilherme (4e). Lausanne avait-il alors laissé passer sa chance ? Silvio s'est chargé de répondre une première fois par la négative à cette interrogation. A la 17e, de la tête sur un coup de coin botté par Marazzi, le Brésilien a ouvert le score.

Le gardien Favre a également largement fait sa part du travail. Mais, après avoir été battu par un coup-franc dévié d'Aliev à cinq minutes de la fin du temps réglementaire, le cerbère vaudois est sorti juste avant les prolongations. Touché à la cuisse, le portier a cédé sa place à Castejon à la 92e.

Pour sa première apparition de l'exercice, Castejon n'a pour sa part pas réussi à s'imposer face aux artilleurs moscovites lors de la séance de penalties, mais a pu compter sur son montant (Shishkin a frappé la transversale) et sur la maladresse de Maicon. Le milieu brésilien a tiré au-dessus et propulsé Lausanne au paradis.

Le train de l'Europa League est par contre parti sans les Grasshoppers, battus 4-3 aux tirs au but par le Steaua Bucarest, déjà vainqueur 1-0 à l'aller. Les Zurichois, impeccables dans leur engagement, ont cependant fait preuve d'un immense manque de lucidité à la finition.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×