Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le 28 janvier 1986, Challenger explosait en vol

D´énormes volutes de fumée blanche tachent l´azur du ciel de Floride: la navette spatiale Challenger explose 73 secondes après son décollage de Cap Canaveral le 28 janvier 1986. Sept astronautes trouvent la mort.

Deux femmes - Judith Resnick (36 ans), deuxième Américaine à être allée dans l´espace, et Christa McAuliffe (37 ans) - et un Noir, Ronald McNair (35 ans), accompagnaient le commandant Francis Scobee (46 ans), le co-pilote Michael Smith, Gregory Jarvis (41 ans) et Elison Onizuka (39 ans). Ils représentaient la diversité américaine mais aussi l´accès à l´espace pour tous.

Parmi les multiples objectifs de ce vol prévu pour six jours, un satellite de communication (TDRS), devait être lancé. Pour sa part, l´enseignante Christa McAuliffe devait faire cours en orbite à des millions d´élèves américains et répondre aux questions de ses propres écoliers de Concord (New Hampshire).

Une fuite de gaz incandescent sur l´une des fusées d´appoint (boosters) de Challenger, déclenchant l´explosion du vaisseau spatial, devait mettre prématurément un terme à leur mission.

Selon le rapport de la NASA, l´explosion n´a toutefois pas été assez violente pour tuer ou gravement blesser l´équipage sur le coup. La navette s´était totalement brisée, à l´exception de la cabine qui était restée entière, en se séparant du fuselage.

D´après les experts de la NASA, il est vraisemblable que les astronautes ont perdu connaissance à cause d´une dépressurisation rapide de la cabine à 20 000 mètres d´altitude, au début de la chute fatale, vers l´océan Atlantique.

On a même retrouvé de petites bouteilles d´air de secours actionnées par les astronautes après l´explosion. Certaines avaient été utilisées au trois quarts. Les bandes magnétiques très endommagées par l´eau de mer avaient révélé les dernières paroles du pilote Mike Smith, qui s´était exclamé: "Oh, oh!".

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×