Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le chef des arbitres défend sa révolution

Reto Bertolotti, le nouveau chef des arbitres suisses.

(Keystone)

Pour le chef des arbitres, il était dans l'intérêt de la Suisse de s'adapter aussi vite que possible aux standards de la Fédération internationale de hockey.

Reto Bertolotti en convient: les matches de hockey passeront inévitablement par un processus d'adaptation

Ancien homme en noir professionnel, le Seelandais Reto Bertolotti est le nouveau responsable des arbitres suisses. Il s'explique sur l'application de la tolérance zéro.

swissinfo: Reto Bertolotti, pourquoi changer les règles du jeu en plein championnat?

R.B : Nous ne les modifions pas, nous ne faisons que supprimer, ou en tout cas fortement diminuer, la zone grise dans leur interprétation. Mais le processus d'adaptation peut prendre quelque temps pour les joueurs, entraîneurs, arbitres et spectateurs. Tout ne peut pas être parfait d'une minute à l'autre.

swissinfo: Reste que ces changements auraient pu être opérés en début de saison, pour permettre leur application en douceur...

R.B. : A partir du moment où le président de la Fédération internationale (IIHF), René Fasel, a indiqué voici trois semaines que la «tolérance zéro», telle que pratiquée en NHL, serait le standard de toutes les compétitions internationales, c'était dans l'intérêt du hockey suisse de s'y adapter. Nous avons dû en prendre note.

swissinfo: Comment avez-vous instruit vos arbitres pour cette révolution?

R.B.: Nous avons tenu plusieurs réunions, en nous basant sur des vidéos et des DVD de scènes de jeu pratiquées en NHL. Les arbitres sont tous sur la même ligne, ils savent exactement ce qu'ils doivent sanctionner, en suivant les instructions de l'IIHF.

Interview-swissinfo, Jonathan Hirsch

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.