Le cinéma suisse traverse l'Atlantique

Une image tirée du film «Little Girl Blue» d’Anna Luif, à voir à L.A. Dschoint Ventschr Filmproduktion

A New York débute vendredi le deuxième Swiss-American Film Festival, qui propose 30 films suisses et 24 films nord-américains.

Ce contenu a été publié le 03 novembre 2004 - 15:52

Et ce jeudi s’ouvre sur la Côte-Ouest le ‘Los Angeles International Film Festival’, où la Suisse est représentée par Anna Luif.

Dix jeunes réalisateurs européens seront présents au Los Angeles International Film Festival (AFI FEST) qui débute ce jeudi. La Suisse sera représentée par Anna Luif avec le film «Little Girl Blue», une réflexion sur l’amour et l’adolescence.

Deux autres films de réalisateurs suisses seront également montrés à Los Angeles: «Notre musique» de Jean-Luc Godard et «Voodoo - Mounted by the Gods» d'Alberto Venzago.

Du côté de New York

SwissAm, le Swiss-American Film Festival, a lieu pour la deuxième fois à New York du 5 au 11 novembre. Consacré aux cultures cinématographiques suisses et américaines, son but est de révéler les nouveaux talents comme les tendances émergeantes.

La manifestation a été initiée et est dirigé par Nicolas Rossier, réalisateur et producteur suisse basé à New York. 30 films suisses - fiction, documentaires et courts métrages - et 24 films nord-américains récents sont présentés durant sept jours dans trois salles de cinéma de Manhattan.

En ce qui concerne la production helvétique, on pourra par exemple y découvrir «Des épaules solides» d’Ursula Meier, «On Dirait le Sud» de Vincent Pluss, «A vos marques, prêts, Charlie!» de Mike Eschmann ou, parmi les documentaires, «Mission en enfer» de Frédéric Gonseth ou «Krokus - As Long As We Live» de Reto Caduff.

Derrière les images

Le festival propose par ailleurs une journée séminaire pour débattre de plusieurs sujets. Le 5 novembre, jour d’ouverture du festival, différentes plates-formes de discussions réuniront des professionnels de la scène cinématographique new-yorkaise, des représentants d’institutions américaines et suisses, des délégués de festivals et de sociétés actives dans le domaine du cinéma.

Un premier panel de discussions, mené par l’Ambassadeur suisse à New York, Raymond Loretan et le directeur de la «Film Society of Lincoln Center», Richard Pena, sera consacré à la Suisse comme lieu de tournage.

Un autre panel, consacré à la question de la diffusion des films en Amérique du Nord et en Suisse, comptera parmi ses intervenants, Irene Bignardi, directrice du Festival International du Film de Locarno.

Les cinéastes Ulrike Koch et Peter Liechti participeront au panel intitulé «Documentaires suisses – une histoire à succès», animé par l’historienne de cinéma Marcy Goldberg.

swissinfo et les agences

Faits

‘Los Angeles International Film Festival’, du 4 au 14 novembre.
Swiss-American Film Festival 2004, à suivre à New York, Manhattan, du 5 au 11 novembre. 30 films suisses et 24 films nord américains y sont présentés.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article