Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Credit Suisse entre dans une période de vaches maigres

Le Credit Suisse Group a enregistré un bénéfice net en baisse de 25% à 1,428 milliard de francs au 1er trimestre, par rapport aux trois premiers mois de l'an passé. Après un exercice record l'an dernier, l'ensemble de l'année s'annonce difficile.

Le bénéfice d'exploitation s'est inscrit à 1,726 milliard de francs à la fin mars, a annoncé lundi le Credit Suisse Group (CSG). Il est en baisse de 12% par rapport à la même période de l'an dernier et de 8% par rapport au 4e trimestre 2000.

En raison d'un contexte morose, l'ensemble de l'exercice 2001 s'annonce «difficile». Le CSG affirme qu'il a néanmoins renforcé sa position au cours du 1er trimestre parmi les entreprises de services financiers dans ses principaux domaines d'activité, soit la gestion de fortune et l'investment banking.

Au 2e trimestre, ces conditions médiocres auront toutefois des répercussions négatives sur les activités du groupe dans la gestion de fortune et les activités d'investment banking.

Les charges d'exploitation de la banque ont augmenté de 35% à 7,984 milliards de francs. L'intégration de la banque américaine Donaldson Lufkin & Jenrette (DLJ) est notamment à l'origine de cette progression importante. Le contrôle des coûts reste néanmoins une des priorités du CSG, indique le communiqué.

Le bénéfice par action au 1er trimestre 2001 s'est élevé à 4,75 francs avec prise en compte des actions nouvelles émises suite à l'acquisition de la banque DLJ. Au 1er trimestre 2000, le bénéfice par action était de 7,02 francs.

La rentabilité des fonds propres s'est établie à 13,9%, contre 24,9% sur janvier-mars 2000, et 6,1% au 4e trimestre de l'an dernier, ce «qui reflète les conditions du marché».

La masse des actifs sous gestion a progressé de 0,5% à 1365,7 milliards de francs par rapport au 31 décembre 2000. L'afflux net de fonds gérés concerne toutes les unités d'affaires de la banque, soit 8,4 milliards de francs pour Credit Suisse Private Banking, 6,9 milliards de francs pour Credit Suisse Asset Management, et 4,6 milliards de francs pour Credit Suisse Financial Services.

En 2000, la banque avait réalisé un exercice record, avec un bénéfice net de 5,8 milliards de francs, en hausse de 10,8%. La masse des avoirs gérés s'était élevée à 1417 milliards de francs, en hausse de 19,3%.

swissinfo avec les agences


Liens

×