Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le désastre après la tempête sur le Léman

A Rivaz dans le Lavaux, un homme prend la mesures des dégâts.

(Keystone)

Les compagnies d’assurance réévalue à la hausse les dégâts causé par le violente tempête qui a frappé le lac Léman lundi.

Ils pourraient atteindre les 100 millions de francs. Près de 500 hectares de vigne ont été détruit par la grêle.

Le bilan des violents orages de lundi dans le bassin lémanique est sévère. Jugez plutôt: trois personnes ont été grièvement blessées. L'hôpital de Montreux – au cœur de la région la plus sinistrée - a dû faire face à un afflux de plusieurs dizaines de personnes, selon son chef des urgences, Daniel Roulet.

Des chutes d'arbres ont sérieusement blessé un promeneur à Noville (VD) et un conducteur à St-Légier. A Corseaux, près de Vevey, un bateau a été projeté contre les rochers et il a fallu porter secours à son propriétaire, grièvement blessé.

Cela dit, de nombreuses personnes s'en sortent avec des égratignures. Comme ces deux randonneurs âgés de 56 et 67 ans, frappés aux jambes par des grêlons dans la vallée de l'Evi, dans le canton de Fribourg.

Poison de la vigne

La grêle «poison de la vigne» a provoqué pour des millions de dégâts entre Pully et Villeneuve, les deux bourgades vaudoises qui bordent la région du Lavaux. La Société suisse d'assurance contre la grêle a reçu des annonces d'agriculteurs représentant cinq millions de francs d'indemnités, dont quatre millions pour les seuls viticulteurs du Lavaux et de la Riviera.

Les assureurs prévoient que cette somme pourrait doubler avec les 800 déclarations de sinistres prévues d'ici la fin de la semaine pour cette région. Le Conseil d'Etat vaudois, le gouvernement du canton - pourrait décréter des mesures, en plus du fonds de secours pour les dégâts à la vigne. Certains vignerons qui ne sont pas assurés risquent en effet la faillite.

Dans le canton de Genève, 5 % du vignoble a été ravagé par des grêlons de la taille d'une noix. Les cultures du Simmental bernois où la colonne de grêle a terminé sa course ont également été ravagées.

Et ça n’est pas tout. La grêle a aussi bombardé les véhicules. La société suisse d'assurance évalue à quelque 15 000 les voitures abîmées, ce qui représente entre 60 et 70 millions de francs de dégâts, selon sa porte-parole Margrit Thüler.

S'agissant des dégâts aux bâtiments et au mobilier, 900 sinistres avaient déjà été annoncés dans le canton de Vaud, 24 heures après la tempête. L'Etablissement cantonal d'assurance (ECA) s'attend à recevoir au total 4000 dossiers, selon l'un de ses responsables, Eric Dupasquier qui ne se prononce pas sur les coûts.

Des communes sinistrées

Le syndic de Montreux Pierre Salvi a chiffré pour sa part à 2 millions de francs les dégâts occasionnés à ses bâtiments communaux. Bien que balayés par des vents atteignant 160 km/h, les communes valaisannes du Bouveret et de St-Gingolph espèrent, elles, que les dommages se limiteront à quelques centaines de milliers de francs.

 Genève par contre, ils pourraient être supérieurs, si l’on se base sur les 200 interventions des pompiers. Genève qui vu s'envoler une toiture en tôle de 50 m² dans le quartier des Pâquis et un arbre tomber sur une voiture occupée.

Moins fortement touché, le canton de Fribourg évalue pour l'instant les dommages à 300 000 francs. La vallée de l'Intyamon, dans le district de la Gruyère, Châtel-St-Denis, Granges et Attalens en Veveyse ont été le plus durement frappés.

Cela dit, ce bilan reste dans la moyenne des orages de grêle déferlant chaque année plusieurs fois en Suisse. Il est loin de la journée la plus coûteuse de l'histoire de Suisse Grêle qui remonte au 8 juillet 2004. Une colonne de grêle s'était déplacée du lac Léman au lac de Constance, provoquant en quelques heures des dégâts aux cultures pour trente millions de francs.

swissinfo et les agences

En bref

Lundi, les rafales de vent ont atteint les 160 km/h (133 km/h lors de l’ouragan Lothar en 1999).

Trois personnes ont été grièvement blessées, mais leur jours ne sont pas en danger.

Plus de 400 hectares de vigne ont été détruits.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.