Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le double objectif bâlois de Roger Federer

Le champion bâlois veut faire mentir l'adage.

(Keystone)

Vainqueur de Wimbledon et de cinq autres tournois cette saison, Roger Federer va disputer les Swiss Indoors avec la ferme intention d’inscrire son nom au palmarès de «son» tournoi.

Dès mardi à Bâle, il sera en compétition pour la place de numéro un mondial.

Nul n’est prophète en son pays, dit-on. Alors qu’il a déjà échoué à deux reprises en finale de «son» tournoi – en 2000 contre le Suédois Thomas Enqvist et en 2001 contre le Britannique Tim Henman – Roger Federer va tenter de faire mentir cet adage aux Swiss Indoors de Bâle.

Plus fort que jamais après son succès à Wimbledon et sa récente victoire à Vienne, le Rhénan se présente à la halle Saint-Jacques avec un double objectif.

D’une part inscrire son nom au palmarès de l’épreuve – 12 ans après le dernier Suisse Jakob Hlasek - et d’autre part s’approcher au plus près de la place de numéro un mondial qu’il dispute à l’Espagnol Juan Carlos Ferrero (no 1) et à l’Américain Andy Roddick (no 2).

Les trois meilleurs du monde… et les autres

«C’est une chance extraordinaire d’avoir les trois meilleurs joueurs mondiaux du moment présents à Bâle», explique Roger Brennwald, le big boss et créateur du tournoi rhénan.

«Et le fait que l’un d’eux – Roger Federer - soit Suisse, Bâlois et ancien ramasseur de balle de cette compétition est tout à fait exceptionnel et unique dans l’histoire du tennis suisse.»

Mis à part les trois meilleurs joueurs du monde à l’heure actuelle, neuf autres joueurs appartenant au top 20 du classement de l’Association de tennis professionnel (ATP) joueront dans la Halle Saint-Jacques cette année.

La plus grande manifestation sportive de suisse

Le tournoi de Bâle a su se forger une réputation internationale au fil des années. Et cela même s’il est coincé entre les deux tournois Masters Séries de Madrid et de Paris Bercy.

N’est-il pas considéré comme le meilleur tournoi de troisième zone dans la hiérarchie de l’ATP, après les quatre épreuves du Grand Chelem et les neuf Masters Séries!

D’ailleurs, des joueurs prestigieux tels que Björn Borg, Guillermo Vilas, Yvan Lendl, Yannick Noah, Stefan Edberg, Jim Courier, John McEnroe, Boris Becker ou encore Pete Sampras ont tous marqué de leur empreinte le rendez-vous rhénan.

Avec douze millions de francs suisses de budget et un prize monney de 1,5 millions, le tournoi des Swiss Indoors de Bâle est le plus grand événement sportif annuel de Suisse.

La «faute» à Björn Borg

«Jamais je n'aurais pensé que l'on puisse avoir un jour l'aura qui est la nôtre aujourd'hui, concède Roger Brennwald. Et s'il en est ainsi, c'est sans doute grâce à Björn Borg.»

Jeune directeur du tournoi qu'il venait de créer, Roger Brennwald avait en effet réussi à convaincre le champion suédois, alors véritable idole du tennis mondial, de venir à Bâle.

«Je n'oublierai jamais cette rencontre avec Björn Borg», se rappelle le directeur Bâlois.

«Cela s'est passé dans les vestiaires du tournoi de Roland-Garros et Borg, impressionné par mon jeune âge avait immédiatement accepté ma proposition. Sa venue, quatre ans d'affilée, nous a permis de nous faire connaître.»

Au point de voir aujourd'hui tous les meilleurs artistes de la petite balle jaune faire des Swiss Indoors de Bâle une des priorités de leur saison. Pour longtemps encore.

swissinfo, Mathias Froidevaux

Faits

Les Swiss Indoors se déroulent du 18 au 26 octobre à la Halle Saint-Jacques de Bâle (34eme édition).
Avec 12 millions de francs de budget (1,5 million de prize money), c’est le plus grand événement sportif ayant lieu chaque année en Suisse.
C’est également l’un des plus grands tournois de tennis en salle du monde.
Près de 65’000 spectateurs sont attendus à Bâle.

Fin de l'infobox

En bref

- Plusieurs grands noms du tennis mondial ont marqué le palmarès du tournoi bâlois de leur empreinte: Björn Borg (1977), Guillermo Vilas (78), Yvan Lendl (80 et 81), Yannick Noah (82 et 87), Stefan Edberg (85, 86 et 88), Jim Courier (89), John McEnroe (90), Boris Becker (92) ou encore Pete Sampras (96).

- Roger Federer, récent vainqueur de Wimbledon, a échoué deux fois en finale de «son tournoi». En 2000 contre le Suédois Thomas Enqvist et en 2001 contre le Britannique Tim Henman.

- Deux Suisses ont remporté cette épreuve, Michel Burgener en 1972 et Jakob Hlasek en 1991.

- L’an dernier, Roger Federer avait perdu en demi-finale contre sa bête noire et futur vainqueur du tournoi, l’Argentin David Nalbandian.

- Les trois tennismen qui se disputent le trône de numéro 1 mondial cette année, soit l’Espagnol Carlos Ferrero (no 1), l’Américain Andy Roddick (no 2) et Roger Federer (no 3) seront tous trois présents à Bâle.

- A noter que Roger Federer a remporté début octobre son sixième titre de la saison – le premier après sa victoire à Wimbledon et le dixième de sa carrière – en remportant le tournoi de Vienne, où il était tenant du titre.

- Il est déjà qualifié pour les Masters de fin d’année qui se dérouleront à Houston.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse