Le Forum économique mondial fait la leçon au G8

A Tokyo, Klaus Schwab (à droite), a fait une série de recommandations à propos des nouvelles technologies. Keystone

Selon le Suisse Klaus Schwab, fondateur du Forum de Davos, des efforts considérables doivent être déployés par les pays riches et la Russie pour contrecarrer les inégalités créés par les nouvelles technologies.

Ce contenu a été publié le 19 juillet 2000 - 19:22

C'est un appel solennel aux chefs d'Etat et de gouvernement des pays du G8 que le fondateur du Forum économique mondial a lancé mercredi à Tokyo. Le professeur Schwab était venu rendre public le rapport préparé par son institut à la demande du gouvernement japonais sur les inégalités mondiales à l'heure des nouvelles technologies.

Klaus Schwab a énoncé plusieurs recommandations à la veille du sommet du G8 qui s'ouvre vendredi sur l'île d'Okinawa. Certaines propositions étaient attendues de la part du Forum, comme un appel à favoriser le travail des entrepreneurs dans le domaine de l'Internet et des technologies de l'information.

En revanche, d'autres suggestions sont plus inédites. Comme celle de créer, au sein du G8, un groupe de travail permanent sur ces questions et sur l'économie «digitale». Ou encore celle invitant les chefs d'Etat et de gouvernement à instituer une session spécifique d'une demi-journée consacrée à ces sujets lors de leur rencontre annuelle.

Assuré du soutien du gouvernement de Tokyo, qui a déployé beaucoup d'efforts pour mettre à l'agenda du sommet d'Okinawa les questions portant sur les nouvelles technologies, le rapport du Forum économique mondial préconise également une série d'initiatives pour faciliter l'accès aux nouveaux médias dans les pays les plus défavorisés de la planète. Une recommandation applaudie par les responsables de la campagne "Jubilé 2000" qui se réunissaient, à la veille du sommet du G8, pour plaider la cause de l'annulation de la dette des pays les plus démunis.

Richard Werli, Okinawa

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article