Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Forum pour l'intégration des étrangers verra le jour, c'est une certitude

Claudio Micheloni, représentant de la communauté italienne (archives Keystone).

L´avant-projet du Forum pour l´intégration des migrants (FIM) est terminé. Il vient d´être adopté par les représentants démissionnaires des communautés étrangères et l´Union syndicale suisse. Reste à savoir quelle sera sa forme.

Le 11 novembre prochain, une première assemblée réunissant les organisations d'étrangers, les syndicats et les représentants des églises avalisera définitivement l'avant-projet adopté jeudi. «Cette assemblée servira également à nommer le comité directeur et le président du forum» ajoute Claudio Micheloni, représentant de la communauté italienne et démissionnaire de la Commission fédérale des étrangers (CFE).

«Tout le monde est convaincu de l'importance d'un tel instrument de travail. Il est cependant impossible de dire aujourd'hui quelle sera sa forme définitive. L'avant-projet qui sera soumis à la Commission fédérale des étrangers devra encore être enrichi», poursuit l'actuel président des colonies libres italiennes en Suisse.

En début d'année, le rattachement de la CFE à l'Office fédéral des étrangers (OFE), décidé par la conseillère fédérale Ruth Metzler, avait entraîné la démission de la moitié de ses membres. Signe de protestation efficace. Mi-septembre, le Département de justice et police (DFJP) a édicté une nouvelle ordonnance sur l'intégration, saluée avec satisfaction et prudence par les principaux représentants des communautés étrangères.

Après une crise de neuf mois, ces mesures d'ouverture laissaient alors place à un dialogue constructif. La perspective de la naissance de ce Forum pour l'intégration des migrants, où l'ensemble des communautés immigrées présentes en Suisse serait représenté, n'y étant d'ailleurs par étrangère.

Le 12 novembre prochain, l'avant-projet sera transmis à la CFE, accompagné d'une demande de financement à hauteur de 700 000 francs. Ce n'est pourtant qu'en janvier 2001 que la Confédération décidera du montant qu'elle alloue au FIM.

La mise en place de ce Forum pour l'intégration des migrants, symbole de consensus, ramènera toutes les parties à la table du dialogue. Mobilisateur, il reste la seule solution susceptible de modifier en profondeur le processus d'intégration en Suisse.


Mathias Froidevaux

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×