Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le freeride crée son «Championnat du monde»

Des pentes vierges, escarpées et rocheuses au programme des skieurs et snowboardeurs.

Avec la création du Freeride World Tour, l'organisateur suisse de l'Xtreme de Verbier et ses partenaires créent un nouveau tour mondial pour leur discipline.

Doté d'un 'prize money' conséquent, d'un comité issu du sérail et d'une solide équipe de partenaires, ce nouveau circuit pourrait permettre aux skieurs professionnels «hors pistes» de faire valoir et reconnaître un sport en plein essor.

Bye-bye IFSA, bonjour Freeride World Tour (FWT)! Voilà, en substance, ce qui est lancé, cet hiver, par l'organisateur de l'Xtreme de Verbier.

Avec un projet d'envergure mondiale, Nicolas Hale-Woods multiplie la formule qui a fait son succès en Valais. Des pentes vierges, escarpées et rocheuses, des skieurs et des snowboardeurs qui doivent allier fluidité, rapidité et assurance pour séduire un jury de professionnels.

La nouvelle a ému le milieu des freeriders, les pratiquants de ski hors-piste. Jusque là confinés dans des manifestations sans lien les unes avec les autres, les freeriders disposaient d'un vague tour mondial, l'IFSA.

Mais ce dernier, en proie à des soucis d'images et de financement, n'a jamais vraiment fait l'unanimité. L'arrivée du FWT vient donc lui donner le coup de grâce.

Cinq étapes

Ce cirque blanc d'un genre nouveau s'offre cinq étapes mondiales et trois dates qualificatives. Au terme de l'hiver 2007-2008, il y aura quatre champions du monde (ski/snowboard/hommes/femmes) et 300'000 dollars de prize money à partager.

Ce ne sont ni les budgets du golf, ni ceux du football, mais la somme est conséquente pour un sport qui n'a jamais rémunéré ses athlètes autrement que par le sponsoring individuel.

Les heureux élus qui pourront prendre du FWT ont été choisis par le «Pro Freeriders Board (PFB)» qui a été mis sur pied pour valider les règles et le format des compétitions.

Un jury pour attribuer les points

Ce dernier est largement inspiré de celui de l'Association des surfeurs professionnels. Les huit sages du PFB sont des habitués de l'Xtreme.

Il y a deux Suisses (Néri, Meier) un Américain (Klassen), trois Autrichiens (Toelderer, Orley, Winkler), un Français (Ducroz) et un Canadien (McIntosh).

Sur la base de cette instance destinée à «représenter les riders», un jury emmené par les Suisses Jean-Yves Michellod et le multiple champion du monde de snowboard Berti Denervaud attribuera les points aux concurrents pendant les compétitions.

Un classement virtuel

Pour la première saison, le PFB a effectué un classement virtuel. Un nombre de points a été attribué à chaque coureur sur la base des événements freeride de l'hiver dernier.

Chez les garçons, les quatorze premiers (ski/snowboard) seront qualifiés d'office pour le tour. Les quatre premières skieuses et snowboardeuses aussi. Les autres devront se qualifier.

Concernant le financement des manifestations, les organisateurs de l'Xtreme sont entourés de leurs partenaires traditionnels: Nissan, O'Neill et Swatch qui se sont chacun approprié tout ou partie des cinq gros événements du Freeride Tour.

Voilà un projet qui devrait profiter au sport dans son ensemble et donner un écrin de choix aux esprits compétiteurs du monde du freeride. Il ne manque désormais plus que la neige.

swissinfo, Pierre-Antoine Preti/30 Degrés magazine

Les freeriders suisses sont parmi les meilleurs

Au sommet de son premier classement, le Freeride World Tour s'est évidemment offert ce qu'il y avait de meilleur.

Les légendaires snowboardeurs américain Jeremy Jones et Steve Klassen et le triple champion du monde de boardercross français Xavier De Le Rue se répartissent le haut de l'affiche du snowboard avec les Suisses Cyril Neri, Xavier Jordan, Alex Coudray et Ueli Kestenholz.

Ces habitués de l'Xtreme de Verbier partageront les mêmes pentes que les skieurs français Manu Gaidet, Aurélien Ducroz et le Suédois aux jambes d'acier Kaj Zackrisson.

Chez les filles, les snowboardeuses suisses sont favorites grâce à l'indomptable Ruth Leisibach et à la très populaire Géraldine Fasnacht.

Mais si les stars démarrent la saison aux USA et en Russie, elles vont devoir se cramponner pour conserver leur statut. En haut de la pente, des centaines de passionnés vont profiter de cet écrin de choix pour sortir de l'anonymat.

Fin de l'infobox

AGENDA

Les étapes du World Tour

22 > 26 janvier Nissan Mammoth Challenge (USA)
31 janvier > 5 février Nissan Caucasus Classic - Sochi (RUS)
24 février au 2 mars Swatch O'Neill Big Mountain Pro
9 > 12 mars Nissan Freeride de Tignes (FRA)
14 > 23 mars Nissan O'Neill Xtreme – Verbier (SUI)

Le Freeride World Qualiflying Tour

Du 15 > 17 janvier
Nissan Mammoth Quest (USA)
Nissan Quest- Schruns (AUT)
Nissan Arctix – Tromsoe (NOR)

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.