Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le gendarme des banques surpris

Face à la crise des crédits hypothécaires à risques aux Etats-Unis, la Commission fédérale des banques (CFB) estime avoir correctement rempli son rôle. Elle reconnaît toutefois avoir été surprise par cette crise.

Selon son directeur Daniel Zuberbühler, la CFB a été surprise par la crise elle-même, par la rapidité avec laquelle ses effets se sont étendus et par l'ampleur qu'elle a prise.

L'institution de surveillance des banques helvétiques estime toutefois avoir fait son travail. Comme les autres institutions de surveillance, elle juge ne pas porter la responsabilité de cette crise.

La CFB critique aussi UBS. Début 2007, la banque lui a indiqué que son secteur banque d'investissement était totalement couvert sur le plan du risque en matière de «subprime». Selon Daniel Zuberbühler, cette réponse ne correspondait pas à la réalité. UBS avait très fortement surestimé cette couverture.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×