Le mariage du Vorort et de la sdes donne naissance à «economiesuisse»

Andres Leuenberger, premier président d'economiesuisse. Keystone

Les entreprises suisses ont une nouvelle association faîtière: «economiesuisse». Créée vendredi, elle est issue de la fusion de l´Union suisse du commerce et de l´industrie (Vorort) et de la Société pour le développement de l´économie suisse (sdes).

Ce contenu a été publié le 15 septembre 2000 - 12:18

La nouvelle association a été présentée à Lausanne, à l'occasion de la Journée de l'économie. L'actuel président du Vorort, Andres Leuenberger, en sera le premier président. L'association aura son siège principal à Zurich, mais sera également présente à Genève, Berne, Lugano et Bruxelles.

Les buts d'«economiesuisse» sont clairs: il s'agira de défendre les intérêts de l'économie helvétique dans le processus politique et représenter ses membres de manière adéquate aussi bien sur le plan national qu'international. La création de cette nouvelle organisation «inaugure une nouvelle ère dans la représentation de l'économie», selon les mots d'Andres Leuenberger.

La nouvelle organisation contribuera principalement à définir les conditions-cadres de l'économie en Suisse et à l'étranger. Elle mettra principalement l'accent sur la politique économique extérieure, les finances, la fiscalité, la formation et la recherche, l'énergie et l'environnement, ainsi que sur la politique et les infrastructures.

Quinze Romands siégeront au Conseil d'«economiesuisse». Les principales associations économiques de Suisse romande projettent de renforcer la collaboration qui existe déjà entre elles au sein du Comité romand. Ainsi, plusieurs projets devraient prochainement voir le jour.

Le Comité romand entretiendra des relations privilégiées avec le bureau romand d'«économiesuisse» et y déléguera des représentants, afin de participer aux décisions politiques et économiques à l'échelon national.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article