Le meeting de Zurich reste un Must

André Bucher sera très attendu au meeting de Zurich. Keystone

«Weltklasse Zurich» reste un des grands sept meetings de la Golden League. La réunion, qui aura lieu le 17 août au Letzigrund, réunira au moins dix-huit champions olympiques de Sydney, alors que les championnats du monde d'Edmonton ne seront terminés que depuis cinq jours.

Ce contenu a été publié le 24 juillet 2001 - 22:57

L'un des temps forts de la manifestation sera constitué par le 800 m messieurs, avec en vedette le Lucernois André Bucher, meilleur performeur mondial de l'année et vainqueur l'an dernier.

Si les organisateurs, qui peuvent compter sur le budget le plus important de la Golden League (6 millions de francs), sont assurés de la présence de la «reine» du sprint, l'Américaine Marion Jones, triple championne olympique, ils n'ont pas encore la certitude que le «roi» Maurice Greene soit de la partie.

Le recordman du monde du 100 m n'a pas encore donné son accord, au contraire de son compatriote américain Tim Montgomery, détenteur de la meilleure performance mondiale de l'année (9"84).

L'une des autres principales incertitudes concerne un autre Américain, Michael Johnson. Le recordman du monde du 200 et du 400 m, qui effectue cette année sa tournée d'adieu, a pris l'habitude de disputer des relais lors de ses apparitions, ce qui n'est pas du goût des organisateurs.

«Organiser un relais 4 x 400 m quelques jours après la fin des Mondiaux ne serait pas bon pour l'image du meeting, puisque nous ne pourrions pas présenter une affiche digne de ce nom», a déclaré Hansjörg Wirz, directeur du meeting, au cours de la conférence de presse.

swissinfo et les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article