Le mouvement des sans-papiers s'élargit

La rencontre a réunit de nombreuses associations de soutien aux immigrés illégaux. Keystone

Réunies à Berne, des associations européennes de soutien ont appelé à la régularisation collective des immigrés clandestins employés par l'économie.

Ce contenu a été publié le 20 mai 2002 - 20:36

«Nous demandons une régularisation collective des sans-papiers et non un règlement au cas par cas, comme souhaite le faire la Suisse», a indiqué lundi Nicholas Bell, du Forum civique européen.

Ce forum a organisé à Berne la première rencontre européenne sur les clandestins, à laquelle ont participé dix autres associations d'Allemagne, d'Autriche, de Belgique, d'Espagne, de France, de Grèce, de Hollande, d'Italie, de Suède et de Suisse.

Un rouage de l'économie

«Les clandestins sont de plus en plus un rouage essentiel dans certains secteurs de l'économie, comme l'agriculture, le bâtiment, mais aussi les services et l'informatique», souligne Nicholas Bell.

Il s'agit, selon lui, d'une sorte de «délocalisation sur place» opérée par certaines entreprises, employant ainsi une main d'oeuvre bon marché et non protégée.

Plusieurs pays du sud de l'Europe, parmi lesquels le Portugal, l'Espagne, la France, l'Italie et la Grèce, ont procédé à des régularisations de travailleurs sans papiers.

«Cela s'est traduit par une véritable amélioration de leur sort», relève Nicholas Bell.

Et le monde politique?

Le 30 mai à Rome, les ministres de l'Intérieur des quinze pays de l'Union européenne se réuniront pour discuter de ces questions et étudier les moyens de lutter contre l'immigration clandestine.

De son côté, le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a plusieurs fois fait part de sa «préoccupation» sur le sort de ces clandestins, et appelé les pays d'Europe à uniformiser leur politique et leurs procédures en la matière.

L'UE s'est engagée à parvenir à une telle harmonisation d'ici 2004. Ses membres devront, d'ici là, rapprocher leurs critères d'octroi du statut de réfugiés ainsi que leur procédure d'examen d'une demande d'asile.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article