Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le nouveau numéro deux des télécoms suisses est danois

diAx et Sunrise s'allient. TeleDanmark paie et devient numéro 2 des télécoms suisses.

(Keystone)

Effet attendu des enchères UMTS: ça bouge dans le monde des télécoms. Après la reprise d´Orange par France Télécom et le partenariat Swisscom-Vodafone, diAx et Sunrise annoncent lundi un mariage à trois milliards et demi de francs, payé par TeleDanmark.

«Il s'agit peut-être du plus gros investissement jamais consenti par un groupe danois à l'étranger», a indiqué devant la presse à Zurich Henning Dyremose, le patron de TeleDanmark. Et d'ajouter que «les forces de diAx et de Sunrise se complètent de manière idéale».

DiAx représente aujourd'hui 320 000 clients fixes et le double de mobiles, tandis que Sunrise dépose dans la corbeille du mariage ses 577 000 abonnés fixes et ses 312 000 internautes.

Ensemble, ils couvriront donc 15 pour cent du marché du portable, 22 pour cent du fixe et 36 pour cent des connexions internet. Le nouvel ensemble devrait dégager un chiffre d'affaires de 1 milliard et demi de francs par année.

Pour l'heure, les conséquences de cette fusion sur l'emploi ne sont pas claires. Si des licenciements ont lieu pour éliminer les doublons, le nombre total d'employés devrait être au final au moins aussi important qu'aujourd'hui en raison de la croissance espérée, a assuré M. Dyremose.

Le prix payé par TeleDanmark pour ces deux rachats correspond à 4700 francs par client mobile. L'échange d'actions aura lieu sur la base d'une capitalisation boursière de 2,4 milliards de francs pour Sunrise et de 3 milliards pour diAx.

L'opérateur danois a racheté les 34 pour cent que British Telecom détenait dans Sunrise, alors que les deux autres gros actionnaires, les CFF et l'UBS, vendent chacun la moitié de leur participation.

Côté diAx, le groupe - formé des principaux distributeurs d'électricité du pays, des assureurs Swiss Re et Winterthur - vend également la moitié de ses 60 pour cent. L'Américain SBC se défait entièrement de sa participation à diAx (40 pour cent), mais reste actionnaire de la maison-mère, TeleDanmark, à hauteur de 42 pour cent.

swissinfo avec les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×