Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le nouveau patron de la Nati est du sérail

Ancien joueur de l'équipe nationale, Koebi Kuhn remplace Enzo Trossero

(Keystone)

Quarante-huit heures après l'annonce du départ de l'Argentin Enzo Trossero, l'équipe nationale de Suisse a un nouvel entraîneur. Le Zurichois Köbi Kuhn a, en effet, été choisi par l'Association suisse de football (ASF).

L'annonce officielle de la nomination a été faite, au stade Saint-Jacques de Bâle, peu avant la finale de la Coupe de Suisse. Ainsi, l'ASF a opté pour un technicien provenant du sérail.

Elle avait écarté cette solution il y a une année, lors de l'engagement d'Enzo Trossero comme successeur du coach intérimaire, Hans-Peter Zaugg. Le nouveau sélectionneur national a signé un contrat de deux ans et demi, portant jusqu'à fin 2004.

Si l'on fait abstraction de l'intérim assuré durant trois mois par «Bidu» Zaugg, Köbi Kuhn est le premier entraîneur helvétique de l'équipe nationale depuis 1989, lorsque Daniel Jeandupeux avait cédé son poste à l'Allemand Uli Stielike.

L'Anglais Roy Hodgson, le Portugal Artur Jorge, l'Autrichien Rolf Fringer, le Français Gilbert Gress et Trossero s'étaient depuis succédé au poste.

«Ma première action sera de parler avec tous les joueurs», a notamment confié Köbi Kuhn. Dans l'optique du match amical agendé le 15 août à Vienne, contre l'Autriche, le nouvel entraîneur national aimerait bien réunir ses sélectionnés pour un stage, en juillet. «Même si cela me semble difficile», confiait-il également.

Cette nomination ne fait pas oublier à Köbi Kuhn la sélection des «moins de 21 ans», qu'il a amenée aux portes de la qualification pour les Championnats d'Europe. Son successeur à ce poste devrait être Bernard Challandes, l'actuel responsable de la sélection des «moins de 18 ans».

swissinfo avec les agences


Liens

×