Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le PDC veut consolider la voie bilatérale

Le président du Parti démocrate-chrétien (PDC/centre droit) Christophe Darbellay veut une Suisse qui progresse économiquement. Il a appelé à Belp à une large «coalition de la raison», lors de l'assemblée des délégués de son parti.

Le Valaisan a notamment invité les syndicats à rejoindre cette alliance. L'UDC (Union démocratique du centre / droite nationaliste) est aussi la bienvenue si elle parvient à «être un vrai parti de l'économie» au- dessus des «programmes xénophobes», a déclaré Christophe Darbellay.

Pour lui, l'entrée en vigueur des accords bilatéraux a engendré croissance économique, création d'emplois et recul du chômage. Le spectre d'une perte de souveraineté et d'un chômage de masse agité par les opposants n'est que «propagande mensongère».

Le président du PDC a dit que son parti était prêt à «piloter une campagne musclée» en faveur de l'extension de la libre-circulation. Pour l'emporter, il faut «prendre au sérieux» les peurs de la population face à une conjoncture qui s'assombrit.

Appelés à fixer ses mots d'ordre pour la votation fédérale du 1er juin prochain, les délégués du PDC ont dit non à l'initiative de l'UDC «Pour des naturalisations démocratiques» et ont rejeté l'initiative «Souveraineté du peuple sans propagande gouvernementale». Ils ont également dit non à l'article constitutionnel sur la santé.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×