Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le PS plonge dans le rouge

Le secrétaire général Reto Gamma aux côtés de Christiane Brunner.

(Keystone Archive)

Le Parti socialiste suisse s'enfonce dans ses problèmes financiers. L'exercice 2000 présente un déficit d'environ 400'000 francs au lieu des 60'000 francs budgétés.

«La perte est de l'ordre de 400 000 francs», a déclaré samedi le secrétaire général du parti, Reto Gamma, confirmant une information du quotidien bernois «Berner Zeitung». Il n'a pas voulu donner davantage de précisions sur ce chiffre.

Les recettes budgétées à 3,2 millions de francs ont finalement atteint 3,5 millions. Mais les dépenses ont proportionnellement été plus importantes. Pronostiquées à 3,4 millions, elles ont atteint 3,9 millions, selon le journal alémanique. Les comptes seront officiellement présentés au comité directeur le 10 mai.

Selon le secrétaire général, l'exercice 2000 a dû supporter des dettes de l'année précédente pour transmettre une situation saine à la nouvelle direction du parti. Ces dettes résultent en partie d'une récolte de fonds commencée en octobre et dont le résultat avait été estimé de façon trop optimiste.

Cela dit, la campagne n'a pas été une débâcle complète. Seule la phase d'investissement est comprise dans les comptes 2000 alors que d'autres recettes sont encore prévues. Selon Reto Gamma, tout le comité directeur, qui avait initié cette action, porte la responsabilité de la perte.

Contrairement à d'autres partis, le PS ne peut compter sur de gros dons de l'économie mais seulement sur la solidarité d'individus. L'avenir des caisses du PS réside dans différents programmes d'assainissement. L'ancien comité directeur avait déjà décidé d'une augmentation des cotisations des membres et d'un plan d'épargne.

swissinfo avec les agences


Liens

×