Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le sort du Monolithe d'Expo.02 est scellé

Le démontage devrait se terminer en mai.

(Keystone)

Après plusieurs mois de tergiversations, le Monolithe sera démonté. Dernier acheteur en lice, l'allemand Rolf Oberlé, a jeté l'éponge.

En revanche, le pavillon Biopolis de Neuchâtel devrait connaître un sort plus heureux.

«L´aventure est terminée», affirme Rolf Oberle. Estimant que le risque financier était trop important, l'entrepreneur allemand a renoncé au rachat du symbole de l'arteplage de Morat.

La difficulté de trouver un lieu où rebâtir le cube conçu par l'architecte français Jean Nouvel a aussi joué un rôle.

L'automne passé, Rolf Oberle avait offert la somme de 400 000 francs au propriétaire du Monolithe, Nüssli Special Events SA.

Nous avons jugé cette offre inacceptable, souligne Stephan Rausch, membre de la direction de Nüssli Special Events SA.

Le monolithe de Morat finira donc ses jours en pièces détachées. «Tout devrait être fini en mai».

La saga du monolithe aura donc duré 6 mois. Plusieurs autres repreneurs potentiels étaient sur les rangs comme la commune de Naters (VS), la verrerie Glas AG à Hergiswil (NW) et l´entreprise Weiss + Appetito SA à Chiètres (FR).

Le pavillon Biopolis de Neuchâtel, par contre, connaîtra un sort plus heureux que celui du Monolithe. Il sera remonté à Boudry, dans le canton de Neuchâtel.

Il abritera les ateliers et les dépôts de deux entreprises de construction de la région.

swissinfo et les agences

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.