Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le succès des alcopops «maison»

Importation et consommation d'alcopops industriels sont en diminution en Suisse depuis l'introduction d'une taxe en 2004. Première cible de ces boissons alcoolisées sucrées, les jeunes les préparent de plus en plus souvent eux-mêmes. Principal ingrédient: la vodka, dont l'importation a presque doublé en six ans, constate une étude menée sur mandat de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Sur les 2830 personnes entre 17 à 26 ans interrogées, 42% déclarent consommer au moins une fois par mois une boisson alcoolisée mélangée par leurs soins ou par des amis.

Le prix est une des principales raisons qui incitent à effectuer le mélange soi-même, selon les auteurs de l'étude. Les boissons achetées séparément pour un mélange reviennent meilleur marché que l'achat de produits tout prêts.

Pour contourner l'impôt spécial, les fabricants d'alcopops ont de leur côté modifié leurs recettes, rendant leurs boissons moins sucrées et donc moins attractives. Mixer son propre breuvage permet donc aussi de choisir soi-même le goût et la teneur en alcool.

Aussi bien les mélanges «maison» que les alcopops sont surtout appréciés par les jeunes et les jeunes adultes. Plus l'âge des personnes interrogées est élevé, moins les alcopops sont connus.

L'étude signée par la Haute école spécialisée de la Suisse du nord-ouest montre aussi que les alcopops sont, aux côtés de la bière, la première boisson alcoolisée que les jeunes consomment.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×