Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le succès des paparazzi de discothèque

La diffusion de son portrait online, un instant de célébrité.

(tilllate.ch)

Tillate.com, qui propose des photos de soirées en boîte, de concerts ou de fêtes entre amis, est devenu l'un des sites internet les plus visités par les Suisses.

Créée par cinq jeunes zurichois il y a cinq ans, la plate-forme occupe aujourd'hui une vingtaine de personnes à plein temps et travaille avec plus de 400 photographes.

Voir et être vu: le fantasme n'est pas nouveau. A en juger par le succès des émissions de téléréalité comblant le voyeurisme ou de manifestations exaltant l'exhibitionnisme comme la «Street-Parade», ces deux petits plaisirs sont toujours d'actualité.

Aujourd'hui, les portails proposant d'héberger nos galeries de photos privées - moi et mes amis, moi et mon chat, ma chambre à coucher, mes vacances en Espagne, etc. - répondent aussi à ces mêmes désirs. Et ces sites, qui se multiplient, figurent parmi les favoris des internautes.

La formule qui fait mouche

Tillate en fait partie. A l'origine de cette idée: cinq étudiants zurichois, qui ont réussi à tirer profit de ce culte de l'image. Ils ont commencé à prendre des photos lors de soirées en boîte et à les exposer sur leur site internet.

C'est ainsi qu'est né www.tillate.com, en 2000. Il est désormais l'un des sites les plus consultés - en chiffres absolus - de Suisse.

«Les gens aiment bien avoir des images de leur soirée passée en boîte, dans un club ou lors d'une fête entre amis. Mais, contrairement aux fêtes de famille, ce n'est pas un réflexe d'emporter son appareil de photos dans ce type de soirée», observe Markus Popp, l'un des créateurs de Tillate.

Expansion à l'étranger

En cinq ans, Tillate est devenu une petite entreprise qui emploie une vingtaine de personnes et a déjà commencé à s'étendre en France, en Grande-Bretagne et en Espagne.

«A l'origine de notre initiative, il y avait une envie de s'amuser et elle est là aujourd'hui encore, souligne Markus Popp. Mais, dès le début, nous étions aussi persuadés que nous pouvions vivre de ce projet. Et nous ne nous sommes pas trompés!»

Actuellement, Tillate travaille avec plus de 400 photographes, présents un peu partout en Suisse. Sauf exception, ces paparazzi de discothèque ne sont pas rémunérés. Tout au plus, ils reçoivent une boisson et une entrée gratuites à la soirée qu'ils couvrent.

Malgré cela, nombreux sont ceux qui souhaitent collaborer au projet. «Nous retenons en moyenne une dizaine de candidatures sur cent, explique Markus Popp. Outre le fait de savoir prendre des photos, ces personnes doivent aussi avoir une belle présence et ne pas se prendre pour des stars.»

Tremplin pour photographes

Les photographes de Tillate jouissent d'une bonne réputation. Et pas uniquement auprès des clients. Plusieurs entreprises font aujourd'hui appel à leurs services – rémunérés cette fois-ci – pour immortaliser leurs fêtes du personnel ou d'autres événements.

Pour sa part, le site internet vit essentiellement de la publicité. Parmi ses clients: clubs, discothèques et festivals, mais aussi différentes sociétés qui cherchent à attirer une clientèle jeune, comme des banques, des opérateurs téléphoniques, des compagnies aériennes ou des fabricants de matériel audio.

Avec des annonces qui coûtent entre 30'000 et 150'000 francs, Tillate est devenu l'un des premiers sites internet de Suisse qui pourrait vivre uniquement grâce à la publicité.

«C'est une tendance qui me semble logique, observe Markus Popp. Un jeune passe en moyenne plus de temps à surfer sur internet qu'à lire un magazine.»

Un peu de célébrité

Une autre partie des recettes de la petite entreprise provient de la vente de photos tirées sur papier ou envoyées via MMS sur le téléphone portable du client.

Si Tillate enregistre un tel succès, c'est sans doute parce qu'elle offre aussi un instant de célébrité au commun des mortels (autre similitude avec la téléréalité...) en publiant leur portrait sur internet.

«Certaines fêtes sont clairement marquées par ce culte de l'image. Mais, selon moi, la composante exhibitionniste joue un rôle déterminant dans seulement 5 ou 10% des cas, estime Markus Popp. Pour la majorité, c'est surtout le plaisir d'avoir une belle image, en souvenir d'un bon moment passé entre amis.»

swissinfo, Armando Mombelli
(Traduction de l'italien: Alexandra Richard)

Faits

Le site www.tillate.com enregistre chaque mois 350'000 visites individuelles et plus de 45 millions de pages consultées.
Sa banque d'images contient plus de deux millions de photos.
Consulté essentiellement par les 18-35 ans, Tillate compte 100'000 membres uniquement en Suisse.

Fin de l'infobox

En bref

- Créée en 2000, la société Tillate a son siège à Adliswil dans le canton de Zurich.
- Elle occupe une vingtaine de personnes à temps complet en Suisse, en France, en Grande-Bretagne et en Espagne.
- Elle a un réseau de plus de 400 photographes non-professionnels et bénévoles qui couvrent environ 1200 événements par mois.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.