Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Suisse condamné en Thaïlande a été gracié

Le roi Bhumibol Adulyadej est le plus ancien monarque en exercice dans le monde.

(Keystone)

Le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej a accordé sa grâce au Suisse qui avait écopé de dix ans de prison fin mars pour crime de lèse-majesté.

Le Suisse est sorti de prison et va quitter le pays, a-t-on appris de source officielle.

Installé en Thaïlande depuis une dizaine d'années, le ressortissant helvétique originaire de Zurich avait été filmé par des caméras de sécurité dans un état d'ébriété avancé en train de taguer cinq portraits du souverain.

Il avait agi de la sorte alors que le royaume thaïlandais célébrait le 79e anniversaire de Bhumibol Adulyadej, qui est le plus ancien monarque en exercice dans le monde.

Son image est surveillée de près par le palais royal, même à l'étranger, et est protégée par des lois extrêmement sévères. Toute insulte est assimilée à un crime de lèse-majesté et peut être sévèrement punie, y compris par la prison.

Condamné à dix ans de prison

Arrêté début décembre, le ressortissant suisse avait été jugé fin mars en vertu de cinq accusations graves de lèse-majesté et d'atteinte à la dignité du roi.

Marié à une Thaïlandaise, il risquait à l'origine jusqu'à 75 ans de prison. Finalement condamné à vingt ans, il a néanmoins vu sa peine réduite de moitié, à dix ans, pour avoir plaidé coupable.

Réagissant au verdict, le gouvernement suisse avait noté que la législation thaïlandaise avait été appliquée «avec une grande rigueur» mais que la procédure était conforme à l'état de droit.

Retour en Suisse

«J'ai appris qu'il avait bénéficié d'une grâce royale. Il a été relâché et sera expulsé de Thaïlande», a indiqué Panu Kwanyuen, procureur dans la ville de Chiang Mai, au nord du pays, où le Suisse, âgé de 57 ans, était détenu depuis plus de quatre mois.

L'ambassade de Suisse à Bangkok n'a pour l'instant pas réagi à cette libération. Des responsables de l'immigration à Chiang Mai ont par contre confirmé que le ressortissant helvétique était en route vers la capitale thaïlandaise et qu'il devait ensuite être expulsé vers son pays.

Une source pénitentiaire a en outre indiqué qu'il aurait été libéré mardi déjà, à quelques jours des fêtes de Songkran, le nouvel an bouddhiste célébré à partir de vendredi en Thaïlande, où les militaires ont pris le pouvoir en septembre dernier.

Selon le quotidien de boulevard alémanique 'Blick', il aurait l'intention de rentrer en Suisse.

swissinfo et les agences

Faits

4000 Suisses vivent en Thaïlande.
150 firmes suisses travaillent sur place.
150'000 touristes suisses se rendent en Thaïlande chaque année. Les exportations suisses vers ce pays ont triplé ces derniers dix ans pour atteindre 934 millions de francs.
Les importations ont presque doublé pour s'établir à 723 millions de francs.
La Thaïlande est le second partenaire commercial de la Suisse dans la région après Singapour.
La Suisse est familière au Thaïlandais en raison des sept années que le roi y a passé durant son enfance.

Fin de l'infobox

LE ROI BHUMIBOL ADULYADEJ

Le roi Bhumibol Adulyadej est né au Massachusetts, Etats-Unis, en 1927. Il est monté sur le trône en 1946, ce qui en fait le chef d'Etat le plus ancien actuellement en exercice.

Ses pouvoirs officiels sont limités mais son influence est bien réelle en raison de l'appui populaire dont il bénéficie.

En 1948, Bhumibol Adulyadej conduisait sur la route Genève-Lausanne lorsqu'il a embouti un camion. Résultat: des coupures au visage qui lui ont coûté son œil droit.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×