Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le tennis suisse fait la grimace à Wimbledon

Un Suisse de plus quitte Wimbledon, Michel Kratochvil.

(Keystone Archive)

Une victoire pour Patty Schnyder et une défaite pour Michel Kratochvil: le premier tour s'est achevé, mardi à Wimbledon, sur un goût amer. Avec trois victoires et cinq défaites, le bilan suisse est décevant.

Pour le premier Wimbledon de sa carrière, Michel Kratochvil n'a pas trouvé grâce devant Sébastien Grosjean. Le demi-finaliste de Melbourne et Roland-Garros l'a emporté sur le Bernois en trois sets sans bavure, 6-3 6-3 6-4. Le Français n'a pas connu trop de difficultés. Il a surtout remporté la plupart des points décisifs.

Tout sauf spécialiste du gazon, Michel Kratochvil a connu quelques problèmes à trouver ses marques et il a un peu manqué d'audace offensive. Le Français a géré son acquis sans trop souffrir, ne concédant qu'à une seule reprise sa mise en jeu et profitant des 11 doubles fautes du Suisse.

De son côté, Patty Schnyder a pu stopper la spirale des défaites à laquelle elle est habituée en imposant sa loi à une modeste représentante canadienne, Jana Nejedly en deux manches, 6-4 6-4.

Dans une partie qui n'a pas atteint des sommets, la Bâloise a assuré l'essentiel sur ce gazon anglais qu'elle ne porte pas en grande estime. La preuve, en cinq participations, Patty n'a jamais franchi le cap du 2e tour. Cette fois-ci, peut-être?

La cuvée 2001de Wimbledon ne semble pas sourire au tennis helvétique. Cepremier tour restera comme celui du dérapage de Martina Hingis, numéro un mondiale sans confiance et étrillée d'emblée. Et celui de l'annonce de la retraite de Marc Rosset, au terme d'une nouvelle défaite dans un premier tour. Toujours sous le choc, le Genevois n'a ni confirmé, ni infirmé mardi sa volonté de raccrocher sa raquette.

Avec les éliminations de Hingis, Rosset, Heuberger, Kratochvil et Vavrinec, avec aussi les faibles perspectives pour Emmanuelle Gagliardi et Patty Schnyder de tirer leur épingle du jeu, tous les espoirs reposent déjà sur les seules épaules de Roger Federer.

Le numéro un suisse affronte mercredi le Belge Xavier Malisse avec de réelles chances de gain. Au tour suivant, il se mesurerait au vainqueur du match entre Michael Chang et Jonas Björkman. Pour obtenir le privilège de croiser le fer avec le grandissime favori de Wimbledon, Pete Sampras.

Jonathan Hirsch

×