Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le tournoi de Zurich se joue sans Martina Hingis

Martina Hingis avait atteint les quarts de finale à Zurich l'an dernier.

(Keystone Archive)

De plus en plus redoutée ces derniers jours, la nouvelle a finalement été officialisée: Martina Hingis ne dispute pas le Zurich Open, grand rendez-vous féminin qui réunit lundi les meilleures raquettes du circuit.

La Saint-Galloise n'a pas recouvré l'intégralité de ses moyens physiques depuis près de six mois. Réussira-t-elle une fois encore un retour au sommet?

C'est à Zurich, en 1994, que Martina Hingis avait disputé le premier tournoi professionnel de sa carrière. Elle y remportait la palme en 2000, avant d'en devenir l'ambassadrice pendant ses trois ans d'éloignement des courts, puis d'en atteindre les quarts de finale en 2006, à l'occasion de son retour.

Cet automne, le Hallenstadion verra défiler des stars à profusion dès lundi, notamment quatre des cinq meilleures joueuses actuelles (Justine Henin, Svetlana Kuznetsova, Jelena Jankovic et Ana Ivanovic).

Une fin de saison

Les sœurs Serena et Venus Williams sont également inscrites. Au total, 14 des 20 championnes de la WTA (circuit féminin) figurent dans l'entry-list.

Matricule numéro 19, Martina Hingis a jeté l'éponge. Par l'intermédiaire de son agence de publicité Octagon, elle s'est déclarée jeudi «déçue de devoir renoncer au Zurich Open et de ne pas pouvoir évoluer devant son public.» Et de souligner avoir tout tenté pour être fidèle au rendez-vous.

«Mais les douleurs à la hanche que je ressens depuis le tournoi de Miami ce printemps m'ont empêché de m'entraîner normalement et me forcent à mettre un terme à ma saison.»

Hypothèses envisageables

Plusieurs hypothèses sont désormais envisageables. Au mieux, l'ancienne numéro un mondial réapparaîtra en janvier, lors de la tournée australienne qui lui a toujours bien convenu. A moins qu'elle ne prenne son mal en patience et ne revienne qu'en pleine possession de ses moyens.

Ce qui pourrait tout aussi bien signifier la fin de sa carrière, tant il est difficile d'imaginer Martina Hingis batailler pour viser seulement des quarts de finale ou des 3e tours décevants en Grand Chelem, comme ce fut le cas à Wimbledon et à l'US Open cette année.

L'ancienne princesse de Trübbach, aujourd'hui établie à Hürden (Schwytz), au bord du lac de Zurich, avait pourtant démarré en fanfare l'année 2007.

Finaliste à Gold Coast en Australie, puis quart-de-finaliste à Melbourne et victorieuse à Tokyo, elle semblait repartie à l'assaut des toutes meilleures joueuses. Son rang de numéro 6 mondial (le meilleur depuis son come-back en janvier 2006) ne devait être qu'un tremplin.

Apparitions clairsemées

C'est le scénario inverse qui s'est produit. En mai, à Berlin, elle se voit humiliée par Patty Schnyder (6-4 6-0), fait part de ses problèmes persistants à la hanche et au dos depuis plusieurs semaines et renonce à défendre ses chances à Roland-Garros.

A ce moment, son médecin de confiance, Heinz Bühlmann, se veut rassurant. Il explique «qu'une inflammation au niveau de la cuisse s'est répercutée sur la hanche, qu'il ne s'agit pas de maux chroniques, mais plutôt d'une blessure liée à l'accumulation des efforts.»

Reste que depuis le printemps, les apparitions de Martina Hingis sont toujours plus clairsemées.

Ses expéditions à Wimbledon et Flushing Meadows se soldent par des éliminations précoces et sans gloire au 3e tour face à des candidates de seconde zone. Et à la fin septembre, l'ultime tentative de la Saint-Galloise s'achève par un nouvel échec mortifiant au 2e tour du tournoi de Pékin. Dernier épisode en date. Provisoire ou définitif?

swissinfo, Jonathan Hirsch

En bref

Malgré le forfait de Martina Hingis, il y aura au moins deux Suissesses en lice au Zurich Open qui débute lundi: Patty Schnyder (WTA 15) et la Vaudoise Timea Bacsinszky (WTA 88), quart-de-finaliste l'an passé et qui a été invitée.

En 1994, c'est à Zurich que Martina Hingis avait disputé le premier tournoi professionnel de sa carrière. Victorieuse en 2000, elle en est même devenue l'ambassadrice durant sa première retraite.

Encore numéro 6 mondial au début de l'année, Martina Hingis a chuté au 19e rang de la hiérarchie. Elle ne rejouera plus cette année et sortira du Top-20 d'ici la fin de la saison, perdant les points qu'elle avait acquis lors du Masters 2006.

La Saint-Galloise annonce qu'elle ne reviendra sur le circuit qu'après avoir recouvré l'intégrité de ses moyens physiques. Ce sera peut-être lors de la tournée australienne de janvier 2008.

Fin de l'infobox

Un gros morceau pour Patty Schnyder

Suite au tirage au sort du week-end, Patty Schnyder (WTA 15) sera opposée à l'Américaine Serena Williams (6) au premier tour de l'Open de Zurich. Plus gâtée, sa compatriote Timea Bacsinszky (88) rencontrera l'Ukrainienne Alona Bondarenko (25).

L'Open indoor de Zurich (1,3 million de dollars) est le plus important tournoi de la WTA sur sol européen.

Il propose cette année la meilleure affiche de ses 24 éditions avec la présence de six des dix meilleures joueuses du monde. Parmi elles, la numéro un mondiale et grande favorite du tournoi Justine Henin, déjà victorieuse en 2003.

Tenante du titre à Zurich, Maria Sharapova a renoncé à participer cette année en raison de ses problèmes récurrents à l'épaule.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.