Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le village d'Isérables au secours des jardins de Versailles

Le parc de Versailles après le passage de Lothar: un vrai massacre. (archives Keystone)

Des arbres valaisans trôneront bientôt dans les jardins du Château de Versailles, ravagés par l´ouragan Lothar en décembre 99. Une délégation d´Isérables se rend sur place le mois prochain pour y planter une cinquantaine d´érables de son crû.

Les fameux jardins dessinés par Le Nôtre ont payé un très lourd tribut au passage de l'ouragan. Dans cette fameuse nuit du 25 au 26 décembre, quelque 10 000 arbres ont été jetés à terre, certains passablement fameux pour avoir été plantés par Napoléon ou par Marie-Antoinette.

Le coût de la remise en état pour le seul parc (sans parler des dommages aux bâtiments) avoisine les 35 millions de francs suisses. Un comité de soutien s'est donc formé, et les responsables des lieux proposent aux amoureux du site de parrainer le reboisement. Ainsi, pour 250 francs suisses, n'importe qui peut devenir symboliquement propriétaire d'un arbre versaillais.

Mais la commune d'Isérables a choisi un mode de soutien plus personnel. Les Valaisans préléveront une cinquantaine d'érables sur leur sol pour les acheminer directement à Versailles. Et le choix de l'essence n'est pas innocent, puisque l'érable a vraisemblablement donné son nom à la commune d'Isérables.

La plupart de ces arbres seront plantés aux alentours de la pièce d'eau des Suisses, mais l'un d'entre eux aura le privilège de déployer ses branches à proximité des jardins du Roy... ceci après quelques années tout de même, car il convient de préciser que ces érables valaisans ne dépassent pour l'instant pas 1 mètre 50 de haut, transport en car oblige.

En effet, si le tulipier de Virginie offert par les Américains a pu se payer le luxe d'une traversée en avion, les habitants d'Isérables se contenteront plus modestement d'un voyage par la route. Et ils pourraient bien être récompensés de leur initiative, puisque la Ministre de l'environnement Dominique Voynet a promis d'assister en personne à la plantation... si son agenda le lui permet.

swissinfo avec les agences






Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×