Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le village global élit les merveilles du monde

Le Taj Mahal, en Inde, pourrait faire partie des sept nouvelles merveilles du monde.

(Keystone Archive)

Les Sept merveilles du monde antique pourraient bientôt être complétées par sept merveilles plus modernes.

Cette idée est développée par un cinéaste suisse. Il appelle les internautes à voter pour les sept sites qu’ils considèrent comme les plus importants de notre époque.

Il y a plus de 2000 ans, l’ingénieur grec Philon avait dressé la liste des monuments qu’il estimait les plus remarquables de son temps. De nos jours, un seul de ces sites a survécu: la grande pyramide de Gizeh en Egypte.

Il n’en fallait pas plus à Bernard Weber pour lancer son projet: établir la liste des sept nouvelles merveilles du monde.

Bernard Weber explique qu’il s’agit de redonner vie à une vieille idée. «Il s’agit de relancer un ancien concept grec, comme ce fut par exemple le cas avec les Jeux olympiques», déclare-t-il à swissinfo.

Le choix des gens

Avec l’aide de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), il a dressé une liste de 17 monuments qui pourraient être considérés comme de nouvelles merveilles.

Cette liste initiale a été publiée sur Internet. Huit autres bâtiments y ont ensuite été ajoutés à la demande des internautes du monde entier.

Parmi les sites sélectionnés, on peut mentionner le Taj Mahal, la statue de la Liberté ou encore le Kremlin.

«Des émotions sont liées à ces sites, déclare Bernard Weber. Il ne s’agit pas seulement de monuments de pierre. Dans l’idéal, une part de mythe devrait être attaché à ces structures.»

Le cinéaste ajoute que tous les monuments sélectionnés ne sont pas des merveilles de l’ingénierie. C’est notamment le cas de la Tour de Pise. «Mais cela n’enlève rien à sa valeur symbolique», précise-t-il.

Bernard Weber a tenté de ne pas être entraîné dans des considérations religieuses ou politiques, même si certains monuments religieux figurent dans la liste.

«Sainte-Sophie, à Istanbul, était par exemple une église avant de devenir une mosquée, souligne Bernard Weber. Elle reste comme un symbole de la foi, mais aussi de la tolérance.»

La valeur symbolique et l’impact sur la conscience des gens représentent des éléments clés lorsque Bernard Weber sélectionne les sites.

«Lorsque l’Opéra de Sydney a été construit, c’était la première fois que j’entendais parler de l’Australie, déclare-t-il. Pour moi, ce site a ajouté un continent sur la carte.»

Un vote véritablement mondial

Bernard Weber présente son projet comme le premier véritable vote mondial sur Internet. Il est vrai que plus de 15 millions de votes provenant de plus de 200 pays et territoires ont été recensés.

Les Chinois se sont montrés les plus enthousiastes en propulsant la Grande Muraille de Chine en tête du classement. Mais d’autres nations gardent toutes leurs chances.

«Toute personne qui participe au vote doit choisir sept sites, explique Bernard Weber. Evidemment, les gens votent pour ce qu’ils connaissent le mieux, mais ce processus pourra éventuellement permettre de choisir au moins un site sur chaque continent.»

Le cinéaste espère que la liste définitive permettra de définir notre époque. «Ces sites devraient devenir des symboles de l’unité dans le monde moderne, tout comme les sept merveilles du monde étaient les symboles du monde antique», souligne-t-il.

«Si nous parvenons à créer des nouveaux symboles en respectant la diversité culturelle, nous pourrions aider à la création d’une nouvelle conscience mondiale», conclut-il.

swissinfo, Scott Capper
(traduction: Olivier Pauchard)

Faits

Les sept merveilles du monde antique:
le Temple d’Artémis (Ephèse), la Grande Pyramide (Gizeh), les Jardins suspendus de Babylone, le Mausolée d’Halicarnasse, le Phare d’Alexandrie, le Colosse de Rhodes, la Statue de Zeus à Olympie.

Fin de l'infobox

En bref

- Le projet des sept nouvelles merveilles du monde à été lancé à l’occasion du passage au nouveau millénaire (2000).

- Le vote se poursuit sur Internet. Le résultat devrait être annoncé lors du nouvel an 2006 dans une émission télévisée diffusée dans le monde entier.

- Quelques-uns des sites proposés: la place Rouge de Moscou, le Colisée de Rome, la Tour Eiffel de Paris, le château de Versailles, la Tour de Pise, la statue de la Liberté, la Muraille de Chine, les statues de l’île de Pâques, le Machu Picchu, l’Empire State Building, Ankor Wat.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×