Les 75 bougies de la Weltklasse de Zurich

Le Suisse André Bucher (d), un des favoris du 800 mètres. Keystone

Le meeting d'athlétisme de Zurich, cinquième étape de la Golden League, souffle ses 75 bougies vendredi.

Ce contenu a été publié le 14 août 2003 - 20:01

De nombreuses étoiles sont attendues pour cet anniversaire. Sur la piste magique du Letzigrund, mais aussi autour.

Le 12 août 1928, 3000 spectateurs avaient assisté à la victoire sur 5000 m du Finlandais Paavo Nurmi, l’homme aux neuf médailles d’or olympiques et aux 23 records du monde. C’était lors du premier meeting international de Zurich.

75 ans plus tard, ils seront plus de 20'000 au Letzigrund. Pour y acclamer les athlètes d’aujourd’hui, et aussi d’hier.

«Nous avons invité plusieurs stars du passé à cette occasion», annonce Hansjörg Wirz, le patron de la Weltklasse depuis 2001. «Elles seront notamment conviées à prendre part aux cérémonies protocolaires.»

Sont attendus: Noureddine Morceli (Algérie), Sergeï Bubka (Ukraine), Lindford Christie (Angleterre), Michael Johnson (Etats-Unis) et Werner Günthör (Suisse) pour ne citer qu'eux.

Le gotha réuni à Zurich

Dans l'arène, pas moins de 17 meilleurs performers mondiaux de la saison, 14 champions du monde et cinq recordmen se donneront en spectacle. De quoi faire des envieux.

«Le plateau est plus relevé qu'aux Championnats du monde ou aux Jeux olympiques», glisse Hansjörg Wirz. En effet, contrairement aux grands rendez-vous planétaires, les organisateurs de la Weltklasse ne sont pas limités à trois concurrents par nation.

Plusieurs disciplines affichent complet ou presque. Des vedettes s'entend. Et c’est le 800 mètres messieurs qui risque bien d'être le point d'orgue de la soirée. De par la présence du Suisse André Bucher, champion du monde à Edmonton en 2001.

Mutola en course pour le million

A Zurich, sur cette piste du Letzigrund si souvent magique, 24 records du monde ont déjà été établis. Le premier en 1959 par l'Allemand Martin Lauer (110 m haies), le dernier en 2002 par le Marocain Brahim Boulami (3000 m steeple).

La Mozambicaine Maria Mutola, elle, à défaut de décrocher la lune, se contenterait bien de la victoire sur 800 m.

Gagnante des épreuves d'Oslo, Paris, Rome et Berlin, la coureuse africaine est la dernière athlète à pouvoir décrocher… le jackpot promis aux vainqueurs des six meetings de la Golden League. Soit la bagatelle d'un million de dollars.

Il ne lui manque plus que deux succès: le premier ce vendredi à Zurich et le second le 5 septembre à Bruxelles.

swissinfo, Raphael Donzel

Faits

Le premier meeting international de Zurich a eu lieu le 24 août 1928.
24 records du monde ont été battus depuis 1959, dont le dernier par le Marocain Brahim Boulami (3000 m steeple).
En 1997, pas moins de trois records sont tombés (800 m, 3000 m steeple et 5000 m).
17 meilleurs performers mondiaux,14 champions du monde 2001 et cinq recordmen sont attendus sur la piste du Letzigrund.

End of insertion

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article