Navigation

Les actionnaires de Pirelli approuvent la fusion avec Marco Polo

Ce contenu a été publié le 15 février 2016 - 22:21
(Keystone-ATS)

Les actionnaires du fabricant italien de pneus Pirelli ont approuvé lundi la fusion du groupe avec la société chinoise Marco Polo Industrial Holding, par absorption de cette dernière. La mise en oeuvre devrait être terminée à la fin du premier semestre 2016.

Réunis en assemblée générale, les actionnaires ont également confirmé l'arrivée de sept conseillers au conseil d'administration du groupe, dont six Chinois, en poste depuis l'automne 2015.

En octobre, le nouveau président de Pirelli, le Chinois Ren Jianxin, dont le groupe ChemChina a pris le contrôle via la société Marco Polo Industrial Holding, avait affirmé que ce fleuron industriel milanais resterait italien.

"Ce mariage peut ouvrir à Pirelli le plus grand marché du monde. En termes de parts de marché, faire partie de la même famille sera bénéficiaire aux deux groupes", avait aussi souligné M. Jianxin au quotidien Corriere della Sera, évoquant la forte croissance attendue dans le secteur de l'automobile en Chine au cours des dix prochaines années.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.