Les Alémaniques admis à Poudlard avant les Romands

Harry Potter et sa chouette Hedwige. Keystone

Harry Potter est sorti jeudi sur les écrans de Suisse alémanique. Drame... Les Romands, eux, devront attendre deux semaines encore.

Ce contenu a été publié le 22 novembre 2001 - 18:26

Voilà qui donne envie d'envoyer une 'beuglante' au distributeur. Entendez par là une lettre qui hurle des reproches à son destinataire. Les Alémaniques découvrent le monde magique du Collège de Poudlard en images avant les Francophones. «Harry Potter à l'école des sorciers» sortira seulement le 5 décembre en Suisse romande.

La faute au circuit de distribution

Harry Potter n'est pas une exception. Ce décalage est très fréquent pour une raison toute simple. La Suisse romande dépend de Paris. La Suisse alémanique est reliée à l'Allemagne. Notamment pour la réalisation des copies - le doublage.

Pour le distributeur, c'est aussi un avantage de suivre le pays voisin. «En Suisse romande, nous bénéficions ainsi de tout le battage médiatique qui se fait en France lors de la sortie d'un film», explique Diana Bolzonello, responsable presse et promotion des films Fox et Warner pour la Suisse romande.

Quelques rares exceptions

Quelque fois, il arrive que le distributeur décide de sortir un film dans toute la Suisse à la même date. Mais c'est très rare. Fox l'a fait récemment pour la Guerre des Etoiles, Episode 1. Un film événement. Très attendu. Tout comme Harry Potter. Alors pourquoi pas cette fois-ci?

«Il n'y a que deux semaines de différence entre la sortie alémanique et la sortie romande, répond Diana Bolzonello. Pour la Guerre des Etoiles, on arrivait à plus d'un mois et demi. D'autre part, les fans de Harry Potter sont très jeunes. Je ne pense pas qu'ils vont relever cette différence. Je ne l'espère pas!»

Un petit drame

«L'attente est énorme. C'est donc un petit drame pour les Romands. Mais deux semaines, c'est vivable, ajoute Vital Epelbaum, exploitant de cinémas à Bienne, Neuchâtel et La Chaux de fonds. Pour nous, ce serait préférable de voir les films sortir systématiquement en même temps dans toute la Suisse.»

Présent à la fois en Suisse romande et en Suisse alémanique, l'exploitant relève une autre «injustice»... Dans le canton de Berne, les enfants sont admis dès l'âge de 9 ans (7 ans accompagnés) pour la projection de Harry Potter. Alors que Neuchâtel a fixé l'âge limite à 10 ans.

Les régions limitrophes pourraient donc voir débarquer les petits Romands dans leurs salles. Encore faut-il, comme à Bienne, que le film soit disponible en version française. Pour tous les autres: patience. Trois tours de balais, deux grammes de chocogrenouille, une goutte de Bièraubeurre... et Harry sera là.

Alexandra Richard


«Harry Potter à l'école des sorciers», sortie le 5 décembre sur les écrans romands. Réalisé par Chris Colombus. Avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson, John Cleese, Robbie Coltrane. 2h22

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article