Navigation

Les archives du mouvement des femmes en Suisse sont sauvées

Les archives du mouvement des droits des femmes, rassemblées par la Bernoise Marthe Gosteli, sont sauvées: elles sont désormais considérées comme d'importance nationale. KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE sda-ats
Ce contenu a été publié le 12 janvier 2021 - 17:18
(Keystone-ATS)

Les archives privées de la militante des droits des femmes, la Bernoise Marthe Gosteli, sont à l'abri. Ce fonds, désormais considéré comme un centre de recherche d'importance nationale, va recevoir 2,2 millions de francs de la Confédération sur quatre ans.

L'année où la Suisse célèbre le 50e anniversaire du droit de vote des femmes aura porté chance aux archives qui retracent l'histoire du mouvement des femmes suisses. Les archives complètes de Marthe Gosteli pourront être préservées, a indiqué Silvia Bühler, responsable des archives, à Keystone-ATS, revenant sur cette information publiée dans la presse alémanique.

La manne sera encore plus importante, car le canton de Berne a également promis une aide financière. Le montant qui sera versé par ce canton n'est pas encore connu.

Grâce à ce soutien, les archives du mouvement des femmes pourront s'étoffer et basculer dans l'ère numérique. La Fondation aura également la possibilité de renforcer sa collaboration avec les chercheurs et les hautes écoles, a poursuivi Silvia Bühler.

En juin dernier, le Conseil national avait soutenu une motion de sa commission de la culture pour soutenir la Fondation Gosteli. Le financement des archives de cette fondation, assuré seulement jusqu'en 2021, était menacé.

Financées par des privés

La fondation Gosteli héberge des documents sur l'histoire du mouvement des femmes en Suisse, une bibliothèque ainsi que des dossiers biographiques sur des figures marquantes de l'histoire des femmes. Elle enregistre chaque année entre 100'000 et 120'000 francs de déficit.

Les archives Gosteli représentent 750 mètres de documents accessibles au public et à la recherche. Elles contiennent des archives d'associations féminines et de personnes individuelles et ont été jusqu'ici financées par des privés. De 2014 à 2017, près de 130 personnes les ont consultées.

La féministe Marthe Gosteli a fondé les archives en 1982, à Worblaufen (BE). La pionnière de l'égalité des sexes est décédée en avril 2017 dans sa 100e année. Dans les années 1960, elle avait joué un rôle décisif au sein du mouvement féministe en Suisse.

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.